Newsletter

HEC : une plus grande concurrence entre prépas

Baptiste Legout
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Pour intégrer HEC, les jeux sont relativement ouverts. Si quelques lycées trustent plus de 50% des places à l’issue du concours, les admis viennent de toutes sortes d’établissements.

Ce sont environ 380 places qui sont ouvertes chaque année par HEC, toutes voies confondues : voie scientifique (60% des intégrés), voie économique (27%), mais aussi technos et littéraires. Des intégrations qui sont dominées, en voie scientifique, par Saint-Geneviève (13,6% des intégrés sur 5 ans) et Stanislas (9,5%) , et, en voie économique, par Saint-Louis-de-Gonzague (15,3%) et Henri-IV (14,5%).

L'éventail des prépas se déploie plus progressivement en voie scientifique qu'en voie économique. Sur 5 ans, 13 prépas fournissent les trois quarts des intégrés HEC en voie scientifique contre seulement 6 en voie économique. Une différence que l'on retrouve dans le nombre de lycées ayant intégré, sur 5 ans, au moins un élève à HEC : 55 en voie scientifique, contre 43 en voie économique. Mais dans les deux cas, l'accès à l'école de Jouy-en-Josas s'avère plus ouvert que celui à l'X et surtout à Ulm.

À noter que les classes qui possèdent les meilleurs taux de réussite ne sont pas forcément celles qui pourvoient le plus d'étudiants à la grande école. Ipésup, dont le taux d'intégration (à savoir le nombre d'intégrés sur l'une de ses promotions) est supérieur à 40% aussi bien en  voie scientifique qu'en voie économique (colonne de droite), ne comporte que peu d'effectif. Résultat : elle ne représente, selon la voie, qu'entre 5 et 12% des intégrés à HEC.

Méthodologie
Ces tableaux compilent les résultats des palmarès des classes préparatoires de l'Etudiant de 2010 à 2014.

Les "camemberts" indiquent la proportion d'élèves de chaque lycée sur la totalité des intégrés à HEC.

Les listes indiquent le taux d’intégration à HEC par lycée, à savoir la proportion d'élèves de prépa d'un lycée qui ont réussi à intégrer Ulm par rapport à l'ensemble des préparationnaires de ce même lycée. C’est cette information qui sert à établir les traditionnels classements des prépas.


Baptiste Legout | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires