Comment les universités s'attaquent à l'échec en licence

Isabelle Dautresme
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'université La Rochelle - 2007 © Université La Rochelle
L'université La Rochelle - 2007 © Université La Rochelle
Aujourd'hui, seul un étudiant sur deux décroche sa première année de licence du premier coup. Trois ans plus tard, un peu plus d'un sur quatre obtient son diplôme de licence (Note d’information du MESR publiée le 10 avril 2013). Face à cette chronique d’un échec annoncé, toutes les universités ne sont pas égales. En atteste l’hétérogénéité des résultats publiés par le ministère de l’Enseignement supérieur : les taux de réussite en licence en trois ans s’y échelonnent de 59 à 27%. Quels dispositifs les universités les mieux classées ont-elles mis en place pour améliorer la réussite de leurs étudiants ? Zoom sur quelques bonnes pratiques.

Isabelle Dautresme | Publié le