Enseignement supérieur privé : pourquoi les fonds anglo-saxons investissent en France


Publié le
Envoyer cet article à un ami
« Il existe une offensive des fonds anglo-saxons sur la France. »

Marc Drillech , directeur général du groupe Ionis , est bien placé pour le savoir. Sa société est la dernière représentante française du secteur non encore rachetée par un fonds d'investissement ou un groupe d'écoles anglo-saxonnes. Et ce n'est pas faute de propositions faites au plus grand groupe privé français.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires