Accor : objectif CDI !

Sarah Masson
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Edition 2013 de la campagne Handivalides ©Nicolas Darphin
Edition 2013 de la campagne Handivalides ©Nicolas Darphin
La 9e campagne Handivalides s'ouvre le 6 février 2014. Initiée par l'association Starting-Block, elle implique les universités et les grandes écoles en organisant, jusqu'à fin avril, 20 journées de sensibilisation et de mobilisation. Alors que l'insertion professionnelle des jeunes handicapés reste un enjeu majeur aujourd'hui, certaines entreprises ont mis en place des actions en partenariat avec des établissements d'enseignement supérieur. EducPros passe en revue quelques dispositifs intéressants.

Chez Accor, un seul mot d’ordre : le CDI… Depuis 2012, 34 personnes en situation de handicap ont été intégrées dans l’entreprise et, dans sa branche hôtel, le taux d’emploi des personnes handicapés atteint 5,1 %. Dans un domaine qui recrute, l’objectif de la mission handicap d’Accor est de permettre aux jeunes handicapés d’intégrer des filières qualifiantes, en général peu accessibles pour eux.

Ainsi, les dispositifs Passerelle, destinés à des jeunes handicapés inscrits dans des CLIS (classes pour l’inclusion scolaire), regroupent environ cinq jeunes par "session" dans différents CFA de la région parisienne. L’objectif est de leur offrir une formation (de huit mois à un an) au service en salle ou à la cuisine. "Nous souhaitons ouvrir la voie de l’apprentissage aux jeunes en situation de handicap et spécifiquement aux jeunes qui sont scolarisées dans des CLIS", complète Caroline de Andrade, responsable de la mission handicap d’Accor.

Pour aller plus loin, cette année, le groupe expérimente un tout nouveau partenariat avec la Faculté des métiers d’Évry et les entreprises Sodexo et Elior. "Au-delà de nos dispositifs habituels, le but est d’ouvrir une classe dédiée aux élèves pas ou peu diplômés, issus de structures spécialisées et le plus souvent atteints de déficience intellectuelle, explique Caroline de Andrade. Ces handicaps sont en effet très souvent oubliés." Onze jeunes de 18 à 20 ans suivent une formation en apprentissage pendant un an. À la clef, un diplôme d’agent de restauration polyvalent. La première "promo" des métiers de l’hôtellerie s’est ouverte le 20 janvier 2014.


Sarah Masson | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires