Les entreprises tissent des liens avec les associations

Sarah Masson
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Edition 2013 de la campagne Handivalides
Edition 2013 de la campagne Handivalides // ©  Nicolas Darphin
La 9e campagne Handivalides s'ouvre le 6 février 2014. Initiée par l'association Starting-Block, elle implique les universités et les grandes écoles en organisant, jusqu'à fin avril, 20 journées de sensibilisation et de mobilisation. Alors que l'insertion professionnelle des jeunes handicapés reste un enjeu majeur aujourd'hui, certaines entreprises ont mis en place des actions en partenariat avec des établissements d'enseignement supérieur. EducPros passe en revue quelques dispositifs intéressants.

De nombreuses associations étudiantes interviennent auprès des jeunes étudiants handicapés pour les conseiller et déjouer le réflexe d’autocensure. Pour les entreprises handi-accueillantes, c’est une porte d’entrée vers le monde de l’enseignement supérieur. D’où la nécessité de tisser des liens forts avec ces partenaires tels que Tremplin, Arpejeh, Hanploi, la FÉDÉEH, Starting Block, etc.

Atos est ainsi un partenaire historique de la FÉDÉEH (Fédération étudiante pour une dynamique études et emploi avec un handicap). Le prix Atos-FÉDÉEH, entièrement financé par la SSII, récompense les associations étudiantes dédiées à la thématique du handicap. "L’ambition est de soutenir et pérenniser ces structures, souvent fragiles et assez jeunes, affirme Marc Sprunck, responsable vie étudiante et insertion professionnelle à la FÉDÉEH. Elles ont un potentiel avéré d’actions intéressantes."

En 2014, trois prix et un coup de cœur (pour un total de 15.000 €) récompenseront les associations les plus dynamiques. Autre exemple : il y a deux ans, la fédération a créé, avec HP, la bourse HP-FEDEEH, destinée à encourager les étudiants handicapés à aller plus loin dans leurs études. L’année dernière, neuf lauréats se sont réparti les 10.000 € attribués. L’objectif ? " Compenser des besoins financiers peu ou mal couverts par ailleurs (notamment en matière de soins)", explique Marc Sprunck. Cette année, l’enveloppe passe à 15.000 € !

Pas moins de onze entreprises financent le programme Hanploi & School créé par l’association Hanploi (qui met en relation candidats en situation de handicap et recruteurs). Celle-ci intervient auprès de 85 établissements d'enseignement supérieur pour organiser des sessions de formation ouvertes à trois types d’actions : informer les référents handicap, sensibiliser l’ensemble des étudiants (et donc les futurs managers) et conseiller les étudiants en situation de handicap, à travers des ateliers de coaching. "Nous menons des actions de sensibilisation adaptées au cœur de métier de l’école, complète Marion Sebih, coordinatrice d’Hanploi & School. Par exemple, en école d’ingénieurs, la thématique est orientée sur l’innovation et le handicap."


Sarah Masson | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires