Newsletter

Influence sur les réseaux sociaux : les "parisiennes" au top

Stéphane Moret, Étienne Gless
Publié le
Envoyer cet article à un ami
DR
DR

Good buzz ou bad buzz. Les réseaux sociaux ont pris une importance capitale dans la communication des écoles. Sur ce critère, pas de surprise : les écoles les plus renommées sont aussi les plus influentes.

Influence médias sociaux

Rang Établissement Indice/100
1 HEC 100
2 ESCP Europe 96,1
3 Essec 92,9
4 ISG 92,1
5 Edhec 86,6
6 EM Lyon 85,8
6 Neoma BS 85,8
8 Audencia 84,3
9 Toulouse BS 81,9
10 Kedge BS 79,5
Mesure l'engagement Facebook, les interactions Twitter, les recommandations Google+, le nombre de vues et d'abonnés sur Youtube, de contacts sur les réseaux LinkedIn et Viadeo pour voir l'impact d'une marque sur les réseaux.

L'avis d'un proche pèse plus qu'une pub ou un article de presse. Bien utilisés, les réseaux sociaux offrent un formidable pouvoir de propagation et de génération de contenus créés par les utilisateurs, ces fameux "users generated contents" (UGC) qui sont devenus la première source d'influence des 15-25 ans.

L'ensemble des écoles ont compris l'importance d'une présence sur les réseaux sociaux, et le poids de ces derniers dans une stratégie globale de communication. Sur un an, les fans des pages Facebook des écoles ont augmenté de +20 à +100% selon les écoles. Les plus prestigieuses (HEC, ESCP Europe et l'Essec) trustent le podium sur cet indicateur d'influence. "Ce classement révèle aussi les ambitions d'autres écoles envers leurs étudiants et futurs étudiants, à l'image de celles issues de fusions comme Neoma, Skema ou Kedge, qui sont très actives sur les réseaux sociaux ", constate Philippe Mauchamp.

Marketing de la recommandation

“J'identifie et scrute les lieux de conversation autour de notre marque, mais je n'interviens pas. Je ne me déguise pas sous un faux profil, explique ainsi Nicolas Grosse-Waechter, le community manager de Kedge. J'investis assez peu en référencement sur Google. Par contre, je réalise des publicités sur Facebook très ciblées auprès des amis de nos étudiants. C'est un pari : en donnant leur avis, nos étudiants vont-ils recommander ou non l'école ?”

Astucieusement, le community manager de Kedge BS a demandé à disposer d'un budget évenementiel pour faire se rencontrer autour d'un café les étudiants et leurs amis étudiants potentiels de l'école. Nicolas Grosse-Waechter en est convaincu : “Le marketing de recommandation et de conversation existe aussi dans la vie réelle !”


Stéphane Moret, Étienne Gless | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires