Newsletter

L’Idrac maîtrise sa e-réputation

Stéphane Moret, Étienne Gless
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'Idrac Lyon
L'Idrac Lyon // ©  Jessica Gourdon

Savoir ce qu’on dit de vous est important. De nombreuses marques se laissent déborder par des bad buzz, et les écoles ne sont pas épargnées. À ce jeu, l’Idrac surprend.

Maîtrise des résultats

Rang Établissement Indice/100
1 Idrac (1) 100
2 ESCP Europe 96,07
3 HEC 93,26
4 Edhec 90,45
4 Skema BS 90,45
6 ESIEE Management 89,33
7 Kedge BS 88,76
7 Neoma BS 88,76
9 ESC Dijon 84,83
10 ESDES 80,9
Sur les 10 premiers résultats de Google, l'école maîtrise-t-elle ce qui se dit sur elle, via ses sites, ou laisse-t-elle d'autres supports parler d'elle ?
(1) Seule l'Idrac Lyon délivre le grade de master.



Les écoles de commerce contrôlent-elles ou non leur e-réputation ? Pour bâtir son indicateur de maîtrise des résultats liés à une recherche sur Google, le baromètre L'Etudiant-Groupe 361 a analysé les 10 premières occurrences de la première page de Google qui concentrent 70% des clics. Trois catégories de résultats se dégagent : les liens maîtrisés (sites et liens de l'école, pages Facebook officiel, chaîne Youtube...) ; les liens semi-maîtrisés, comme les pages Wikipedia sur l'école ; enfin les liens non maîtrisés que sont les articles de presse, les avis sur les forums ou les mentions de l'école sur les réseaux sociaux.

8 sites web, une page facebook et une page wikipédia dédiées

C'est l'Idrac qui obtient le meilleur score : cette école de commerce postbac en 5 ans, qui vient d'obtenir le précieux grade de master, maîtrise le mieux sa présence sur la première page de Google grâce à un dispositif de 8 sites Web dont elle est propriétaire, d'une page Facebook et d'une page Wikipedia dédiées qui apparaissent en première page Google. "L'Idrac n'est pas dans le top 10 académique mais se révèle excellente dans sa communication digitale, ce qui est de nature à la rendre très attractive pour les étudiants", estime Philippe Mauchamp.

Derrière cet outsider positionné 6e en 2013, l'ESCP Europe arrive seconde, et HEC 3e après avoir été classée seulement 40e l'an passé. "HEC a su se débarrasser de plusieurs résultats négatifs", observe Philippe Mauchamp.


Stéphane Moret, Étienne Gless | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne