Newsletter

Exclusif. Palmarès Trendence 2014. Les futurs managers et ingénieurs en quête de sens et de sécurité

Isabelle Maradan
Publié le
Envoyer cet article à un ami
BNP Paribas © ZIR
BNP Paribas © ZIR

Un métier stable qui a du sens. Voilà ce à quoi aspirent les futurs ingénieurs et managers. Les banques et le secteur public, à travers notamment la Commission européenne et le CNRS, font partie des grands gagnants du Top Employeurs 2014 de l’Institut Trendence. Décryptage.

Les étudiants aspirent-ils avant tout à la sécurité de l'emploi ? Selon le baromètre Trendence 2014, le secteur public est plus que jamais en bonne place dans les fantasmes professionnels des étudiants des grandes écoles. La Commission européenne, entrée à la 8e place en 2013, monte en effet cette année sur le podium des employeurs auprès desquels les 9.500 étudiants en management interrogés comptent postuler après leur diplôme.

Côté ingénieurs, le CNRS figure dans le Top 10 des employeurs les plus convoités par les 11.000 futurs ingénieurs sondés : le Centre national de la recherche scientifique grimpe de la 22e à la 8e place. Et l’INRA (Institut national de recherche agronomique), s’il n’est pas encore dans les favoris, bondit de la 68e à la 33e place.

l'aversion pour le risque...

“Le secteur public attire surtout en temps de crise. Dans ce contexte, un emploi sûr est plus attractif”, commente Mariana Rajic, responsable France de l’Institut Trendence. Une analyse partagée par Isabelle Barth, directrice de l’EM Strasbourg, ajoutant que “les étudiants des grandes écoles ont généralement une aversion pour le risque”. Après leur diplôme, ils aspirent à “gagner leur vie et avoir un job sécurisant”. De quoi expliquer leur attirance pour le fonctionnariat et leur regain d’intérêt pour le secteur bancaire.

“Côté pérennité et sécurité de l’emploi, les banques ont les mêmes caractéristiques que le secteur public. On entre à la Société générale et on y fait trente ans”, compare Isabelle Barth. Même son de cloche du côté de la Fédération bancaire française : “Les conditions d’emploi dans la banque sont attrayantes et deux tiers des embauches se font en CDI.”

Après leur diplôme, les jeunes ingénieurs et managers aspirent à gagner leur vie et avoir un job sécurisant

... ou l'attrait de l'influence

La directrice de l’EM Strasbourg ajoute que “la banque a toujours été un ascenseur social et permis un vrai développement de carrière, de l’agence à la fonction support ou encore à l’international”. Les futurs diplômés ne chercheraient donc pas seulement à trouver “pantoufle à leur pied”, mais à vivre des carrières épanouissantes. Quand ils n’aspirent pas à changer le monde

Un rêve que la Commission européenne s'est employée à vendre. “Travailler pour l’UE [Union européenne], c’est influer sur la vie de millions de personnes”, annonce de son côté le site EU Careers, dédié aux carrières au sein des institutions européennes. En outre, l’Institution met en avant la possibilité d’avoir une carrière très variée, et mobile d’une institution européenne à une autre.

Le directeur général de l’EPSO (Office européen de sélection du personnel), organisme communautaire chargé du recrutement des personnels de l’Union européenne, estime que “l’ascension de la Commission européenne dans le Top-Employeurs 2014 des managers n’est pas due au hasard”.

Impact des campagnes de com’

David Bearfield détaille ainsi le travail mené par l’Institution depuis 2010 sur l’image et la marque employeur, avec, notamment, “la mise en place du site EU Careers, le déploiement des ambassadeurs de carrière en France, et d’une communauté sur Facebook”.

Au CNRS aussi, l’accent a été récemment mis sur les ­réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Yupeek, en plus des canaux classiques de communication. Depuis 2012, l’établissement de recherche développe un portail emploi permettant à ses unités de publier les profils recherchés. “L’image du CNRS est très bonne. Nous insistons donc sur la diversité des métiers pour nous défaire de l’image uniquement recherche”, explique Émilie Groshens, responsable des campagnes de communication du centre de ­recherche.

sélection drastique

Quid de ses chances réelles de décrocher le job convoité à la Commission européenne ou au CNRS ? Inférieures à 1 % dans les deux cas.

“Sur 183 postes ouverts en IT (Ingénieurs et techniciens), 50 postes étaient dédiés aux ingénieurs aux concours 2013, pour 7.900 candidats”, détaille Stéphane Pagnat, chargé de la campagne de recrutement IT au CNRS. “On vient d’abord au CNRS pour participer à une aventure collective dans la première organisation de publication au niveau mondial, et pas pour la sécurité de l’emploi”, estime pour sa part Christophe Coudroy, DRH de l’établissement public.

Du côté de la Commission européenne, les places sont tout aussi chères. En 2012, on comptait 41.000 candidats issus des 28 pays européens pour 260 places. “Nous recrutons les meilleurs, qui ne font pas partie de ceux qui pourraient craindre le chômage et chercher une carrière à vie”, prévient David Bearfield. Influer sur la vie de millions de personnes, comme le promet l’UE, n’est pas donné à tout le monde. Le prix de la sécurité.

Rang 2014 Classement Trendence 2014 des employeurs préférés des étudiants en école de commerce Rang 2013
1 LVMH (incl. Louis Vuitton, Hennessy, Dior, Sephora…) 1
2 L'Oréal 2
3 Commission européenne/EU Careers 8
4 Google 4
5 Canal+ 5
5 Ernst & Young 7
7 Danone 3
8 BNP Paribas 11
8 KPMG 6
8 Nestlé 9
11 EADS (incl. Airbus, Astrium, Cassidian, Eurocopter…) 12
11 HSBC 22
13 Deloitte 15
14 Air France 22
14 Hermès 13
14 Total 25
17 Apple 10
17 PwC (Pricewaterhouse Coopers) 18
19 Chanel 16
20 Accor 20
20 BCG 22
20 McKinsey & Company 29
20 Société générale 29

fleche-rouge Pour consulter le Top 100 du palmarès 2014 des entreprises préférées des étudiants en école de commerce en PDF.

Rang 2014 Classement Trendence 2014 des employeurs préférés des étudiants en école d’ingénieurs Rang 2013
1 EADS (incl. Airbus, Astrium, Cassidian, Eurocopter...) 1
2 SAFRAN (incl. Snecma, Sagem...) 3
3 EDF 4
4 Thales 2
5 Google 6
6 Groupe VINCI 5
7 Dassault Aviation 7
8 CNRS 22
9 Veolia Environnement 9
10 Bouygues Construction 8
11 Total 11
12 L'Oréal 13
13 EIFFAGE 10
14 Areva 13
15 Alstom 13
16 GDF SUEZ 11
17 LVMH (incl. Louis Vuitton, Hennessy, Dior, Sephora...) 19
18 BMW Group (BMW, Mini, Rolls-Royce) 32
19 Dassault Systèmes 16
20 SUEZ Environnement Nouveau en 2014
20 Ubisoft 23

fleche-rouge Pour consulter le Top 100 du palmarès 2014 des entreprises préférées des étudiants en école d'ingénieurs en PDF.


* Les étudiants ont répondu à la question suivante : "Chez quels employeurs allez-vous vraisemblablement postuler après votre diplôme ?" Avec la possibilité de choisir jusqu'à trois entreprises.


Isabelle Maradan | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires