La longue route des diplômes internationaux


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Doubles diplômes, diplômes multiples, conjoints… Difficile de s’y retrouver parmi les dénominations des « formations à partenariat international ». On parle ainsi d’un double diplôme lorsque celui-ci débouche sur les diplômes des deux établissements partenaires, ou de diplôme multiple si les établissements partenaires sont plus de deux. Le diplôme conjoint, quant à lui, désigne un diplôme unique signé par chacun des partenaires.



Ces formations semblent en tout cas le nouveau Graal à conquérir dans la stratégie d’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur.

L’effet Erasmus Mundus

Un tournant semble avoir été pris en 2005, date pour la France de l’adoption du décret relatif à la délivrance de « diplômes en partenariat international » . Surtout, le développement des masters Erasmus Mundus , lancés dès 2004, a donné un coup d’accélérateur à cette vogue des diplômes conjoints. Si le label européen nécessite une formation dans au moins deux pays différents, il n’impose pas un modèle unique de validation. Un « Erasmus Mundus » peut, au choix, déboucher sur un diplôme double, multiple ou conjoint. En 2010, sur 181 dossiers de candidature de master déposés, 29 ont été sélectionnés, soit un taux de sélection de 16 %. Pour les doctorats Erasmus Mundus, sur les 148 dossiers proposés, seuls 11 ont été retenus, soit un taux de sélection de 7 %.

Des bourses pour attirer les meilleurs


« Les bourses Erasmus Mundus ont un réel pouvoir d’attractivité des étudiants dans des filières où l’on constatait une relative pénurie, analyse Béatrice Delpouve, directrice du développement international à l’université Lille 1. Les laboratoires ont compris qu’il fallait avoir de nombreux candidats pour pouvoir choisir les meilleurs et stimuler la recherche. »

Mais, derrière cet engouement, qu’en est-il de la réalité des projets ? Et, surtout, les bénéfices attendus d’un diplôme double ou conjoint justifient-ils l’effort investi par les équipes enseignantes et administratives ? Un dossier de Mathieu Oui
Mars 2011


| Publié le