Newsletter

La mutation verte des Mines de Douai

Delphine Dauvergne
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les étudiants des Mines de Douai sont incités à prendre le vélo plutôt que la voiture.
Les étudiants des Mines de Douai sont incités à prendre le vélo plutôt que la voiture. // ©  Delphine Dauvergne

Primée pour sa politique en matière de développement durable par les Trophées des campus responsables début 2015, l’École des mines de Douai met du vert partout : vie de campus, formation et recherche.

Sommaire du dossier

  • La mutation verte des Mines de Douai

  • Delphine Dauvergne | Publié le

    Vos commentaires (6)

    Nouveau commentaire
    Annuler
    * Informations obligatoires
    TheTJFK.

    Il est vrai que la plupart des élèves prennent le vélo ou pratiquent le covoiturage. Par contre je n'ai jamais vu un seul membre de l'administration montrer l'exemple et prendre son vélo...

    DouaiLol.

    Bien dit... et c'est là que le bât blesse!

    Mines Lille.

    Vous inquietez pas les gars, quand je serais là plus d'aller retour Bourseul-Kiosque. Douai Lille tous les jours ça claque ;)

    Dur dur d'être un Dédé.

    Le choix d’un transport doux est personnel car il présente des contraintes en temps, en effort physique et en inconfort bien supérieures à celles de la voiture. Les étudiants des Mines sont sans doute plus actifs à ce niveau que le personnel pour des raisons générationnelles (ils ont grandit avec ça), de meilleur constitution physique mais aussi pour des contraintes budgétaires (tous n’ont pas de voitures). Il tient donc à l’ensemble des institutions, administrations, organismes et associations de tout faire pour que ces contraintes liées à ces modes de déplacement non polluants deviennent plus confortables et plus faciles à utiliser par tous pour que la seule raison pour ne pas les utiliser devienne la mauvaise foi. On en est encore assez loin !

    Dede Durable.

    Je parle bien des personnes du centre de recherche qui prennent la voiture pour aller a marie blachere ou leclerc... et qui viennent travailler en voiture depuis Lille ou plus loin. Et depuis Douai, peu de marcheurs ou cyclistes.

    Frida.

    Preuve que les Mines de Douai sont à fond dans le DD : pipo et shamallow

    Voir plus de commentaires