Newsletter

Le label AACSB

Julia Zimmerlich
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'AACSB (Association for the Advancement of Collegiate Schools of Business) est le premier organisme d'accréditation des programmes d'enseignement supérieur en gestion et en comptabilité (niveaux bachelor, master, doctorat). Il compte 593 institutions membres accréditées à travers le monde (en avril 2010), dont près de 80 % de business schools américaines. L'ouverture à des établissements d'autres pays est récente (l'ESSEC a été la première école de commerce française à demander l'accréditation en 1996). Aujourd'hui, 13 écoles françaises sont accréditées : l'INSEAD, HEC, l'ESSEC (pas citée sur le site de l'AACSB), l'ESCP Europe, l'EM Lyon, l'EDHEC, Audencia, Grenoble EM, l'ESC Toulouse, l'ESCEM, l'ESC Clermont, BEM et dernièrement Reims Management School.

Les critères d'attribution

Le processus d'obtention du label est long : entre deux et trois ans. Il se décompose en plusieurs étapes, chacune payante. Dans un premier temps, l'école doit établir un dossier de présélection qui présente un aperçu de ses activités et des moyens alloués. Après étude du dossier, l'établissement est déclaré « éligible AACSB » ou non. Pendant toute la durée de la constitution du dossier final, il bénéficie d'un accompagnement personnalisé. Une fois accrédité, il doit fournir des rapports annuels de suivi et son accréditation est renouvelée pour des cycles de cinq ou dix ans. Chaque département d'enseignement fait l'objet d'un audit complet qui répond à des critères quantifiés, sous forme de ratios. La part de rédaction est limitée dans le dossier de candidature.

Les limites de l'agrément

Le coût de la procédure est très élevé. La cotisation annuelle à l'AACSB est de 1.800 € (pour les non-accrédités). Ensuite, l'étude du dossier de présélection coûte 3.188 € ou 5.172 €, auxquels s'ajoutent 8.501 € ou 13.111 € pour l'examen de la candidature, selon que l'accréditation est demandée pour cinq ou dix ans. Enfin, l'établissement prend à sa charge les frais de voyage du jury. Mais, pour ce prix, les critères d'évaluation sont très clairs et quantifiés, et chaque institution bénéficie d'un réel accompagnement tout au long de la procédure. Enfin, en termes de visibilité à l'international, la mise en œuvre de partenariats avec des institutions du réseau est facilitée.

Julia Zimmerlich, 13 avril 2010

Philip McLaughlin, directeur de BEM, qui a obtenu le label AACSB en avril 2009

« Le retour sur investissement de ce label est considérable. Le système d'accompagnement et de conseil est une réelle valeur ajoutée. Pendant les deux années du processus, les deux doyens de l'AACSB en charge de notre dossier se sont déplacés dans nos locaux à cinq reprises. Parmi les axes d'amélioration, nous avons travaillé sur la définition de learning goals, ou objectifs d'apprentissage, pour l'ensemble de nos cours. C'est une évolution assez récente dans les méthodes pédagogiques des business schools américaines, encore peu répandue dans les écoles françaises.

Nous avons également amélioré le ratio des cours assurés par des professeurs doctorants, en renforçant nos équipes d'enseignants. Pour répondre aux exigences dans les activités de recherche, le recrutement de trois ou quatre doctorants-chercheurs ne suffit pas. Il faut surtout développer la culture de la recherche au sein du corps professoral avec la mise en place d'une cellule de pilotage des activités.

La constitution du dossier de candidature a mobilisé tous les directeurs de programme et les responsables de département sur un an. En matière de communication, l'objectivité des ratios et le caractère très factuel des critères d'évaluation représentent un contrepoids à l'approche des classements. La course aux labels est générale et les grandes écoles visent toutes le trio AACSB, EQUIS, AMBA. Si l'obtention du label AACSB n'est pas un élément différenciant, ne pas l'avoir est devenu suspect pour les étudiants. »

Le label AACSB en bref

Coût de la procédure :
de 3.188 € ou 5.172 € (présélection) + 8.501 € ou 13.111 € (examen de la candidature) + frais de voyage du jury. Les écoles non accréditées peuvent cotiser à l'association, pour un coût annuel de 1.800 €.
Durée du label : 5 ou 10 ans.
Qui le délivre ? L'AACSB (Association for the Advancement of Collegiate Schools of Business).
Quelles sont les formations concernées ? 593 business schools, dont 13 établissements français : l'INSEAD, HEC, l'ESSEC, l'ESCP, l'EM Lyon, l'EDHEC, Audencia, Grenoble EM, l'ESC Toulouse, l'ESCEM, l'ESC Clermont, BEM, Reims Management School.
Contact : www.aacsb.edu.


Julia Zimmerlich | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires