Newsletter

l'UNJF (Université numérique juridique francophone)

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami
l'UNJF (Université numérique juridique francophone)
Valérie Pécresse a fait des UNT (universités numériques thématiques) « l'arme » anti-grippe A des universités si la pandémie les obligeait à fermer. Un joli

Date de création : 2005.

Statut : depuis septembre 2009, l'UNJF est un GIP (groupement d'intérêt public).

Présidence et membres adhérents
Depuis novembre 2009, Jacques Larrieu est le nouveau directeur de l'UNJF et Jean-Claude Masclet son nouveau président.
25 universités sont membres du GIP sur les 56 universités disposant d'une composante juridique. Nantes, Rennes 1 et Toulouse 1 sont les universités dont les étudiants utilisent le plus ces ressources. En septembre 2009, 24.000 comptes d'utilisateurs étaient ouverts sur les 172.000 étudiants en droit.

Ressources pédagogiques
Tous les étudiants des facs de droit et des instituts de sciences politiques de niveau licence (L1, L2, L3) et de master 1 sont principalement visés par les ressources de l'université numérique juridique francophone (UNJF). Les étudiants des IUT tertiaires et des filières LEA et AES sont aussi potentiellement concernés. L'UNJF propose 50 cours complétés par 1.800 ressources telles que des cas pratiques interactifs, des quizz d'autoévaluation, des vidéos. Si les cours sont principalement donnés sous forme de textes, bases du droit obligent, des schémas, des visuels les animent.

Fonctionnement
L'UNJF se définit comme un éditeur de ressources numériques. Les profs de droit donnent des contenus qui sont scénarisés par l'UNJF. « Il faut 30.000 euros pour produire un cours de droit médiatisé », rappelle Yann Tanguy.

Développements
En 2010, des podcasts seront possibles. Les cours de base (droit constitutionnel, droit civil...) seront doublonnés pour présenter différentes approches doctrinales. À venir aussi des cours de préparation aux concours de l'ENM (École nationale de la magistrature) ou des écoles d'avocats.

Financements
Les universités adhérentes versent quelque 300.000 € de cotisations à l'UNJF. L'État a octroyé quelque 3 millions d'euros de crédits depuis la création de cette université numérique. Cette année, en raison de l'ouverture du site à tous les étudiants, le ministère de l'Enseignement supérieur doit lui attribuer une compensation de 250.000 €.

E-learning
Environ 500 étudiants, surtout des salariés d'entreprise ou des adultes en reprise d'études, sont inscrits dans des cours d'e-learning dans le cadre de la formation continue. Ces cours payants bénéficient d'un tutorat dans l'université d'inscription. « L'UNJF a ainsi vocation à devenir le centre de ressources de référence des universités, facultés et centres de formation et d'enseignement qui souhaitent proposer des formations ouvertes et à distance (FOAD) dans les disciplines juridiques », indique son site.


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires