Les étudiants français font confiance à leur formation

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Conséquence de la crise économique, les étudiants français se projettent dans l'avenir avec la même inquiétude que leurs camarades européens. Cependant, ils font davantage confiance aux établissements pour les préparer au marché de l'emploi. Voilà ce qui ressort du palmarès Trendence 2013.

Eux aussi sont soucieux. Les étudiants français ne font pas exception dans le paysage européen et les grandes tendances observées au sein de l’Union se confirment dans l’Hexagone. Plus de la moitié des futurs managers (53%) se disent inquiets quant à leur avenir, contre 38% des futurs ingénieurs.

Ainsi, 44% des étudiants en école de commerce et 35% des élèves ingénieurs se disent prêts à quitter la France pour décrocher leur premier emploi. Côté prétentions salariales, les jeunes sondés se situent dans la moyenne haute européenne (34.700 €), au niveau de la Finlande et de l’Autriche. Mais bien en-dessous de celle de l’Allemagne, du Danemark ou encore de la Suisse, avec ses 70.000 € espérés par les futurs managers.

En revanche, les Français se distinguent sur un point : la confiance qu’ils accordent à leur établissement pour les préparer au marché de l’emploi. Ils sont 67% des futurs managers (contre 46% en moyenne) et 62% des élèves ingénieurs (contre 43% en Europe) à plébisciter leur formation.


Céline Authemayou | Publié le