Newsletter

Lyon 3 cherche à réinventer la relation université-entreprises

Dossier réalisé par Franck Dorge
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sous-dotée, l’université Jean-Moulin Lyon 3 travaille à développer ses ressources propres.


Alain Asquin, enseignant-chercheur en sciences de gestion qui a développé la société de valorisation de Lyon 3 sous la présidence d’Hugues Fulchiron, a été désigné par Jacques Comby comme vice-président en charge de l’innovation et du développement des partenariats socio-économiques.

"Notre université est sous-dotée, cependant il ne s’agit pas d’adopter une posture exclusivement revendicative vis-à-vis de l’État. Nous devons également faire preuve de débrouillardise, d’inventivité, à l’instar des PME", soutient Alain Asquin avant de poursuivre : "pour y parvenir, il faut réinventer la relation université-entreprises et favoriser la mobilité des enseignants-chercheurs en entreprise". Parmi ses chantiers prioritaires : la formation continue et la recherche partenariale.

"Open innovation" et "crowdfunding"

Pour ce faire, Alain Asquin porte des projets comme l’open innovation entre laboratoires de recherche publics et privés, mais également souhaite développer le crowdfunding : "Des artistes financent leurs projets grâce au financement participatif, pourquoi pas des chercheurs qui portent des projets majeurs pour la société ?"

Au-delà de concrétisations à venir (chaire industrielle, partenariats innovants…), c’est un état d’esprit entrepreneurial que souhaite diffuser l’équipe de Jacques Comby au sein de l’université. Un pari.



Dossier réalisé par Franck Dorge | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires