Newsletter

Portrait d’université : Paris-Diderot, l’université ouverte


Publié le
Envoyer cet article à un ami

À l’est de la capitale est en train d’émerger un nouveau Quartier latin porté par les 26.000 étudiants du campus Paris-Rive gauche (PRG) de Paris-Diderot. Né dans la foulée de 1968, l’établissement a fait de la pluridisciplinarité et de l’ouverture sur la ville son image de marque. Présidée par Vincent Berger, un proche du Parti socialiste, l’université s’est depuis longtemps ouverte à des publics non traditionnels (détenus, handicapés..) et a organisé en 2010 un pôle égalité femmes-hommes. Mais alors que le campus Paris-Rive gauche vient à peine d’être terminé après plus d’une décennie de travaux, l’annonce de l’intégration de l’établissement dans l’université unifiée du PRES Paris Cité suscite beaucoup d’interrogations. L’identité de Paris-Diderot sera-t-elle diluée dans le nouvel établissement ? Enquête à l’occasion de ce nouveau volet de notre série « Portraits d’universités ».



Un dossier réalisé par Mathieu Oui
Avril 2012


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires