Newsletter

Toulouse 1 : témoignages d’étudiants sur les filières «pépites»


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Bruno Sire, président de Toulouse 1-Capitole, en rêve : créer un établissement hybride, à mi-chemin entre la grande école et l’université. Ouvert à tous mais ne rechignant pas à créer des filières d’élite. Depuis cinq ans, son université, dédiée à l’économie, au droit et à la gestion, a mis en place une multitude de filières sélectives, notamment au travers de l’École d’économie de Toulouse ou du Collège de droit.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires