La web TV de l'université de Nantes

Marie-Anne Nourry
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Université de Nantes - "Une question, un chercheur"
Université de Nantes - "Une question, un chercheur"
Pour diffuser les travaux de ses chercheurs, l'université de Nantes a opté pour la web TV. Le principe de l'émisson hedbomadaire : un chercheur, une question.

"Le premier portail sur Internet, c'est Youtube, d'où notre choix de vidéo", confie Marc Péron, directeur de la communication de l'université de Nantes. Chaque semaine, depuis septembre 2013, un chercheur dispose de trois minutes pour répondre à une question de manière vulgarisée.

L'université alterne entre deux formats : "Une question, un chercheur", qui aborde une question intemporelle – pourquoi le ciel est bleu ? – et "Question d'actualité" qui éclaire un fait médiatique. "Ce dernier format est difficile à tenir car l'actu demande une réactivité dingue, il faut être capable de trouver un chercheur dans la journée." L'université planche sur un nouveau format consacré à l'innovation.

Coproduction avec une télé locale

L'institution nantaise a mis en place une coproduction avec une télé locale, Télénantes. "On sélectionne ensemble les questions qui nous remontent du terrain, on leur donne les contacts, et on produit ensuite alternativement les épisodes." Un bon moyen d'optimiser la diffusion : "Ils ont leur canaux et leur audience, ce qui permet de booster la visibilité."

Côté budget, l'université de Nantes utilise beaucoup de ressources internes. "Pour la partie journalistique, nous travaillons avec une association, le Labo des savoirs, ce qui coûte à l'université entre 5.000 et 6.000 € par an."


Marie-Anne Nourry | Publié le