L’ESCP Europe emmène ses étudiants au Parlement européen

Marie-Anne Nourry
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Du 3 au 5 septembre 2012, l’ESCP Europe a emmené 800 étudiants de 35 nationalités à Strasbourg, en partenariat avec l’ENA, pour endosser l’habit de député européen. Âgés de 22 ans en moyenne, tous étaient issus de la nouvelle promotion du "master in management grande école", répartie sur les cinq campus européens de l’école.

L’ESCP Europe a monté le projet avec l’ENA (École nationale d’administration), dans le cadre du PRES HéSam. Les établissements ont mobilisé 40 experts de l’Europe, auxquels se sont ajoutés des personnalités politiques, dont Wolfgang Schäuble, ministre fédéral des Finances d’Allemagne, Jean-Pierre Raffarin, sénateur et professeur à l’ESCP Europe, et Enrique Baron Crespo, ancien président du Parlement européen.

L’objectif de l’opération, baptisée Start@Europe, est de familiariser les nouveaux étudiants avec la négociation en comprenant les enjeux de la construction européenne, le positionnement des acteurs institutionnels et les modalités d’élaboration et d’adoption des décisions européennes. Une proposition législative réelle, choisie parmi les textes inscrits à l’agenda politique européen, a servi de base aux étudiants pour s’exercer à la négociation. Différents rôles leur ont été attribués : rapporteur, fonctionnaire du Secrétariat général, président du Conseil de l’Union européenne ou encore représentant d’un État membre.

L'opération est entièrement financée par l'Ecole et la Fondation ESCP Europe. Aucune participation n'a été demandée aux étudiants, qu'il s'agisse des transports, de l'hébergement, de la logistique, etc.

Une illustration des méthodes pédagogiques de l’école


"Il est essentiel, pour de futurs dirigeants d’entreprise appelés à jouer un rôle dans l’économie européenne et mondiale, de se familiariser avec l’Union européenne et le rôle de ses institutions, dont les décisions constituent une clé majeure de l’environnement stratégique des entreprises", soutient Pascal Morand, ancien directeur général de l’ESCP Europe.

Cette mise en situation des étudiants illustre les méthodes pédagogiques que l’ESCP Europe entend développer. Une manière également de s’affirmer comme "une grande école européenne".


Marie-Anne Nourry
Septembre 2012


Marie-Anne Nourry | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires