Newsletter

D’Université 2000 à U3M

Frédérique Letourneux
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le développement de l’enseignement supérieur dans les villes moyennes remonte officiellement à 1991, année de lancement par le gouvernement
du plan Université 2000, élaboré afin d’accueillir massivement des étudiants.

Les collectivités locales, et au premier chef les villes moyennes, ont répondu
à l’appel du gouvernement de l’époque et réalisé un effort financier important, surtout dans le bâti : « Elles ont consenti [ces efforts] dans un objectif de démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur, en permettant à de nombreux jeunes de suivre des formations universitaires, alors même que leurs familles ne peuvent financièrement pas les envoyer suivre un cursus, ne serait-ce que dans la capitale régionale », rappelle la FMVM (Fédération des maires des villes moyennes). Dix ans plus tard, le plan U3M (Université du troisième millénaire) a poursuivi les efforts accomplis, avec notamment un important volet vie étudiante, avec une priorité donnée à la construction de restaurants universitaires dans les villes moyennes. Aujourd’hui, celles-ci comptent près de 13 % des étudiants engagés dans une formation postbac (et 11 % dans un cursus universitaire).

Frédérique Letourneux

Le 7 décembre 2009


Frédérique Letourneux | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires