Olivier Artus (Ucly) : "Nous voulons une formation personnalisée et humaine"

Amélie Petitdemange
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le campus Saint-Paul de l'Ucly à Lyon.
Le campus Saint-Paul de l'Ucly à Lyon. // ©  UCLY
Nouveaux campus et diplômes, cours en présentiel… Le recteur de l'université catholique de Lyon (Ucly), Olivier Artus, dresse les enjeux de la rentrée 2021-2022.

Quels sont les projets actuellement menés par l’Ucly, notamment en termes de nouveaux campus ?

 // © Frédéric Albert

Nous avons ouvert l’année dernière un campus à Annecy (74) qui pourra accueillir jusqu’à 1.000 étudiants. Nous inaugurerons le bâtiment définitif pour cette rentrée 2021 avec 200 étudiants en licence de droit et en bachelor de management.

Nous ouvrons aussi une faculté de l’éducation sur le campus Saint-Paul de Lyon (69). Nous avons une convention avec l’Inspé de Lyon pour préparer le master MEEF. L’Ucly est référent pour deux disciplines : lettres et philosophie. Ces formations sont dispensées sur plusieurs campus au niveau national mais le campus Saint-Paul centralisera désormais tous les dossiers. Cette unité de lieu de diplomation permet une meilleure visibilité. Nous voulons créer un appel d’air et rassembler plus d’étudiants, les effectifs sont encore modestes.

Nous avons par ailleurs deux étages non aménagés sur le campus Saint-Paul. Nous voulons y faire une maison de la recherche communiquant avec une maison de l'entreprise. Les travaux vont prendre un an. Elles seront donc prêtes à la rentrée 2022. Il y aura des bureaux où les entrepreneurs pourront se poser, des lieux de formation professionnelle continue, et des lieux permettant une interface entre universitaires et entrepreneurs.

De nouveaux diplômes verront-ils le jour à la rentrée ?

Un nouveau bachelor tourisme sera dispensé dans la municipalité du Puy-en-Velay (43) à partir de la rentrée 2021. C’est un titre certifié au RNCP, en partenariat avec la CCI. C’était une demande des pouvoirs publics locaux pour que les jeunes aient une formation professionnelle en tourisme sur place.

Nous créons aussi un double diplôme de droit (Licence de droit / LL.B. of Law) en partenariat avec la City University à Londres, à partir de septembre 2021.

Nous ouvrons par ailleurs un DU criminologie, en complément de la licence de droit de l'université Lyon 2 qui est réalisée à l’Ucly. C’est une formation accessible sur Parcoursup. Elle décline des expertises associées à la licence de droit et des cours complémentaires.

Nous souhaitons aussi agrandir la formation doctorale et pourquoi pas passer par l’international. J’étais à Rome récemment pour une convention cadre avec une université concernant des cotutelles doctorales en philosophie de l’éducation et en vie de l’entreprise.

Cela dit, notre objectif n’est pas une augmentation rapide du nombre d’étudiants. Nous voulons une formation personnalisée et humaine. Nous visons 6 à 7% de croissance annuelle pour tenir cette promesse.

La ministre Frédérique Vidal a annoncé une rentrée à 100% en présentiel dans l'enseignement supérieur. Est-ce concrètement réalisable ?

Nous avons un objectif de 100% présentiel. Cela fait deux ans que les étudiants vivent des années incomplètes, il est important qu’ils soient là à la rentrée. Nous réfléchissons aussi à la possibilité d’ouvrir un centre de vaccination mais je ne suis pas sûr que ce soit nécessaire. Lyon est très pourvu et nous sommes en centre-ville. Nous pourrions communiquer sur les centres de vaccination.

Depuis cet été, nous avons aussi parlé avec les délégués étudiants du pass vaccinal et ils y sont plutôt favorables. Il faut donc être vacciné pour les activités péri-universitaires mais pour les cours et les TD, il n’y a pas de préconisations.

J'ai dit oui au week-end d’intégration mais le pass vaccinal sera obligatoire.

Ces activités sont le sel de la vie universitaire, il faut les permettre au maximum. Nous prévoyons une journée de rentrée et une conférence inaugurale. Nous avons un très grand campus, nous pouvons accueillir les étudiants sans problème. Quant au week-end d’intégration, j'ai dit oui mais le pass vaccinal sera obligatoire.

Frédérique Vidal annonce une rentrée 2021"100% en présentiel"

Quelles leçons tirez-vous de cette crise sanitaire ?

Il faudra tirer des conséquences de l'hybridation et mettre du matériel dans les formations, mais pas dès l’année 2021–2022.

Nous ne voulons pas arbitrairement donner une jauge, car toutes les disciplines ne se prêtent pas au distanciel. Une réflexion est actuellement menée par la vice-rectrice de l’Ucly avec les doyens et le directeur des affaires internationales. Ils ont six mois pour élaborer une hybridation intelligente avec une majorité de présentiel.

Retrouvez la biographie EducPros d'Olivier Artus


Amélie Petitdemange | Publié le