Edouard Husson quitte l'ESCP Europe

EG
Publié le
Envoyer cet article à un ami
La chambre de commerce et d'industrie de Paris a annoncé officiellement, mercredi 4 juin 2014, le départ d'Edouard Husson d'ESCP Europe. Sur fond de tension entre les écoles et les CCI.

La rumeur de l'éviction du directeur de l'ESCP Europe circulait depuis quelque temps. La CCI Paris Île-de-France a confirmé le 4 juin 2014 que Edouard Husson quittait les fonctions qu'il occupait depuis août 2012. L’intérim de la direction générale de l’école sera assuré par Pierre Koch, actuel secrétaire général – qui quittera cependant également l'école à la rentrée pour rejoindre l'UTT (université de technologie de Troyes).

Les raisons de ce "débarquement" tiendraient, entre autres, à l'hostilité d'Edouard Husson au projet de la CCIP, tutelle de l'ESCP Europe, du rapprochement avec Novancia, l'école de management postbac qui dépend également de la chambre.

Plus globalement, ce départ intervient en parallèle du bras de fer entre les chambres de commerce et le gouvernement. "Dans sa recherche d'économies budgétaires, le  gouvernement entend mettre les chambres de commerce à contribution. Les CCI cherchent donc à rationaliser leurs activités, notamment par ces rapprochements d'écoles", explique le directeur d'une école de commerce en région. 

Après avoir démenti la rumeur d'une hypothétique fusion entre l'ESCP et HEC, la CCI Paris Île-de-France a réaffirmé son engagement auprès de l'ESCP Europe, "business school européenne de référence. [La CCIP] continuera de la soutenir sur ses projets stratégiques".

Mais dans le communiqué annonçant le départ d'Edouard Husson, Pierre-Antoine Gailly, président de la CCIP rappelle également la réussite de fusions précédentes : "dès 1999, la CCI a souhaité, par la fusion de l’EAP et du Groupe ESCP Paris, créer une grande école de management dédiée à l’Europe et que ce choix novateur est fondateur. Ce choix s’est traduit par un succès incontesté auprès des étudiants et des entreprises, grâce notamment à l’excellence et à l’implication sans faille du corps professoral permanent et des collaborateurs de ESCP Europe".

Une manière de signifier que le projet de rapprochement ESCP-Europe et Novancia, dont la CCIP "promeut le modèle", tient toujours la corde ?

Lire aussi
- La biographie d'Edouard Husson

- D'après le Financial Times, Delphine Manceau, directrice de la "division corporate" de l'ESCP Europe, pourrait succéder à Edouard Husson : ESCP Europe loses its dean following political wrangling

EG | Publié le