Newsletter

Emmanuel Davidenkoff, nouveau directeur de la rédaction du groupe L’Etudiant


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Emmanuel Davidenkoff rejoint ce lundi 1er septembre 2008 notre groupe en tant que directeur de la rédaction. Il était responsable éditorial du site phosphore.com depuis janvier 2008 et rédacteur en chef adjoint du mensuel Phosphore à Bayard Presse, depuis 2006. Il est chroniqueur sur France Info depuis 1997 et producteur sur France Musique pour le groupe Radio France. Passé de la presse magazine (L’Etudiant, Profs, Talents) à la chronique radio (RMC, Europe 1, France Info), il a également été journaliste éducation à Libération.


Depuis septembre 2009, retrouvez le blog d'Emmanuel Davidenkoff sur educpros.fr


| Publié le

Vos commentaires (4)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Guimbretière.

La compétitivité de la France s’effondre……En fait , il y a un mal bien français (d’aucuns prétendant même que nos « 30 Glorieuses » avaient été « acceptées »,voire « subies »…..et qu’on y était pour rien !) : Bien des raisons sont souvent avancées afin « d’expliquer la situation actuelle » de la France: taille et stagnation de nos P.M.E. ; nature, qualité et catégorie des produits porteurs à l’exportation ; nos salaires et les diverses contraintes et rigidités ; etc…… ; et alors bien des solutions ont été suggérées : Relance ? Rigueur ? Croissance ? Austérité ?…. mais le « compte » n’y est pas ! Et si nous investissions, pour quoi et comment ? Permettrez -vous à un ancien ( 89 ans) de suggérer une modeste et gratuite action qui permettrait de …..revivifier la France ? Une partie de l’important et intéressant Rapport Gallois -- revivifier la France par une compétitivité industrielle retrouvée -- avait retenu mon attention par…… une absente « petite, indirecte et donc sournoise » cause , jamais mise en évidence d’ailleurs ! **** Oui, la France ne manquerait pas ( ?) d’atouts, d’idées….. Malheureusement, je me dois d’ indiquer une caractéristique bien française : « notre désintérêt pour la sauvegarde de ces idées »……… qui explique largement la situation (de marasme) actuelle, et notre future !. Deux exemples : --- Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel, n'a jamais déposé, de sa vie, une demande de brevet d’invention . Il me l’avait écrit ! Quant à Serge Haroche, notre nouveau Prix Nobel, je n’ai trouvé trace que d’un seul brevet !! A qui fera t’on croire, qu’à un moment ou à un autre, un « découvreur (physicien) » n’a pas été ou ne sera pas, obligatoirement voire involontairement, un « inventeur » ? --- Depuis des années, nos amis allemands déposent 2 à 3 fois plus de demandes de brevets d’inventions (nationaux et européens) que nous! Et souvent pour des biens d’équipement ( dont les productions viendront en retour « télescoper » les nôtres !). Pourquoi ?……. Parce que la finalité, voire la stratégie de la « Propriété Intellectuelle et Industrielle » n'est pas "enseignée" dans nos "Ecoles" (si, mais en 5* année de Droit et….. seulement en module de spécialisation !! et peut-être à l’ESPCI de Paris )……..Pouah ! s’abaisser à enseigner cela ! Pouah : le contraire de la vision universaliste des chercheurs français attachés à la diffusion du savoir. Cela doit venir de notre tradition issue de la révolution.*****(Mon très vieux « Larousse » n’indique t-il pas en Préface « Je sème à tout vent » ?). J'ai donc développé ce sujet, dramatique, dans des notes envoyées, depuis des années, à droite comme à gauche…... Jamais de réponse! (peut-être parce que ce que j’y propose ne coûte rien) . Un pays ne peut avoir d’avenir sans une activité « productrice, matérielle / immatérielle », diversifiée, importante et renouvelée, grâce à une innovation pérenne et récurrente : …….. (1) ce qui exige obligatoirement une Propriété Intellectuelle (ouverte ou fermée) conséquente. Et si ceci est enfin admis, alors…… ………(2)une de mes questions : Quand rendra t’on obligatoire l’enseignement de la Propriété Intellectuelle, conjointement dans toutes les écoles d’ingénieurs et de commerce et dans tous les cursus universitaires ayant un lien, même ténu , avec « l’activité ». C’est à ce moment là qu’on en acquiert la culture (donc la finalité) : avant, c’est à fond perdu ; après, c’est beaucoup trop tard !....C’est comme d’un outil, il faut apprendre à s’en servir…..au bon moment ! Avec mes remerciements pour toute réaction ! Et mes meilleurs vœux …….

dr CHAIGNEAU.

avez vous lu mon précédent mail? je demande qu une enquête soit menée sur l arnaque d une école de commerce que vous classez dans votre palmarès chaque année je suis parent d étudiant et je tiens à vous tenir informés suis prête à correspondre d autres parents se joignent à la demande

dr.chaigneaumocaer.

je tiens à prévenir le magasine L étudiant de ce qui se passe dans les écoles de commerce ; à l heure ou des étudiants vont faire leur choix d orientation 35 000 euros pour payer l errance intellectuelle pas d apprentissage comme on le dit sur plaquettes Pas de réseaux , pas de cours ; on envoie des étudiants dans des universités dangereuses , notamment au Mexique et les parents payent très cher des plaquettes alléchantes Je demande une enquête de vos équipes suis prête à vous donner infos parent d éleve

lize brigitte.

Bonjour,je me suis abonnée au magasine l'étudiant depuis le 22 08 2012,et depuis j'ai reçu que 2 numéros,celui de sep et oct,mais je n'ai pas reçu celui de novembre?je vous serai très reconnaissante que vous fassiez le nécessaire pour que je reçoive les autres numéros,surtout que c'était une offre spéciale anniversaire,1 an d'abonnement pour 29 € au lieu de 49€ + 1 an d'abonnement offert.que j'ai règle par chèque,je vous remercie par avances.

lize brigitte.

Merci de ne pas me répondre,car j'ai réussi a obtenir une conseillère très aimable et qui a répondu a ma question.bien cordialement.