Newsletter

François Taddei devient membre du Conseil national du numérique

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
François Taddei devient membre du Conseil national du numérique
Le Conseil national du numérique a dévoilé le 11 décembre 2017 sa nouvelle composition, ainsi que sa nouvelle identité visuelle. // ©  Capture d'écran / CNNum
Le Conseil national du numérique a dévoilé le 11 décembre 2017 la liste de ses nouveaux membres. Le directeur du CRI, François Taddei, rejoint la structure.

François Taddei, directeur du CRI, le centre de recherches interdisciplinairesLe nouveau Conseil national du numérique est arrivé. Le gouvernement a officialisé son nouveau visage lundi 11 décembre 2017, par voie de décret. Marie Ekeland, capital-risqueuse, déjà membre du CNNum, en devient la présidente. Au passage, la structure a vu ses missions élargies. Le CNNum se voit confier "une mission de conseil et de soutien au gouvernement pour les questions relevant de son champ de compétences, est-il précisé dans le décret. Il modernise sa composition et son fonctionnement, en adoptant une formation unique intégrant l'ensemble des expertises nécessaires".

L'éducation au centre des thématiques

Comme c'était déjà le cas dans l'ancienne mouture du Conseil, celui-ci se compose toujours de 30 membres. Dix sont issus de la sphère économique, 10 de la société civile et 10 du monde académique. Ainsi, François Taddei, directeur du CRI (Centre de recherches interdisciplinaires), rejoint la structure. "Sujet-cœur de la transformation numérique, l'éducation sera au centre des thématiques, détaille Marie Ekeland dans une tribune publiée sur le site Konbini. L'expérimentation et la création deviennent des voies d'acquisition de savoir et de compétences nouvelles, dont chaque citoyen doit pouvoir se saisir."

Parmi les profils académiques, le CNNum compte, entre autres, Jean-Marc Merriaux, inspecteur général et IGAENR (inspecteur général de l'administration de l'Éducation nationale et de la recherche), Claude Térosier, fondatrice de Magic Makers, école d'apprentissage du code, Célia Zolynski, professeur de droit à l'UVSQ (université Saint-Quentin en Yvelines), ou encore Antoine Petit, PDG de l'Inria.


Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires