Newsletter

Peter Todd prendra la tête d'HEC le 1er septembre 2015

Cécile Peltier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Campus d'HEC
Campus d'HEC // ©  HEC

La business school de Jouy-en-Josas sera dirigée à compter du 1er septembre 2015 par le Canadien Peter Todd. L'ancien doyen de la faculté de management de l'université de McGill, à Montréal (Canada), s'est notamment illustré par son bilan flatteur en matière de fundraising. 

Peter Todd, HEC

C'est à Peter Todd, ancien doyen de la faculté de management Desautels de l'université McGill à Montréal, que va incomber la tâche de succéder à Bernard Ramanantsoa, à la tête d'HEC depuis 1995.

Le comité de sélection, piloté par la CCIP (Chambre de commerce et d'industrie de Paris Île-de-France) (voir encadré), a, au terme de six mois de travail, jeté son dévolu sur cet enseignant-chercheur en management des systèmes de l’information. Le comité a étudié une vingtaine de candidatures. Sept postulants, parmi lesquels Christian Gollier, directeur de Toulouse of Economics, ont accédé à la dernière phase et "ont été longuement auditionnés sur leur parcours et leur projet stratégique pour HEC", précise la CCIP dans son communiqué diffusé le 8 juillet 2015. 

L'atout fundraising

"L'expérience de Peter Todd, sa volonté de poursuivre le développement d'HEC pour porter l'école dans le top 10 mondial des business schools, sa double culture anglophone et francophone (...) sont autant d'atouts pour mener à bien le programme ambitieux du groupe HEC, qui prendra un nouveau virage, début 2016, en adoptant le statut d'établissement d'enseignement supérieur consulaire (EESC)", précise Pierre-Antoine Gailly, président de la CCIP, à qui est revenue la décision finale, sur consultation de Bernard Ramanantsoa.

"C'est un académique, qui a déjà piloté une business school, qui connaît l'industrie et dispose d'une vraie réputation en matière de levée de fonds", confie à EducPros Bernard Ramanantsoa. Peter Todd a d'ailleurs reçu en 2012 des mains de l’association des anciens de l’université McGill, le prix David Johnson pour “son travail exemplaire en matière de fundraising”.

Peter Todd a ainsi mené “le plus grand renouveau que la faculté ait jamais connu”, écrivait l’université au moment de son départ le 14 avril 2014. Pendant ses neuf années de mandat à Desautels, le budget opérationnel de la faculté a doublé et le corps professoral a augmenté de plus de 50%. Il a également soutenu le développement de programmes innovants parmi lesquels un executive MBA bilingue mené avec HEC-Montréal. 

Ramanantsoa reste à HEC

"Maintien de l'excellence académique, poursuite de l'internationalisation, amélioration des performances de recherche et, en lien avec la fondation HEC et l'association des anciens, dynamisation du fundraising", figurent sur la feuille de route du nouveau directeur général d'HEC. La question d'un accompagnement de Bernard Ramanantsoa pendant quelques semaines n'est pas encore tranchée : "On va se voir prochainement pour voir comment on s'organise, confie l'intéressé. Je vais essayer de ne pas lui donner de conseils et lui laisser le temps de se faire sa propre religion, l'idée est d'avoir une action cohérente."

"Rama" devrait quant à lui rester dans la maison à la tête d'une chaire, qui lui permettra de poursuivre ses travaux de recherche. "Je serai peut-être aussi dans un board et je vais aider mon fils qui monte des PME." Tout un programme !

Le comité de sélection du DG d'HEC
Pour la première fois, le directeur d'HEC a été sélectionné par un "search committee", une pratique de plus en plus courante dans le milieu des business schools françaises. Présidé par Étienne Guyot, directeur général de la CCI Paris Île-de-France, il était composé des personnalités suivantes :

- Jean-Paul Vermes, vice-président de la CCI Paris Île-de-France, en charge de l'enseignement
- Xavier Cornu, directeur général adjoint, en charge de l'enseignement, de la recherche et de la formation
- Emmanuel Chain, président de l'association des diplômés HEC
- Bertrand Leonard, président de la Fondation HEC

Trois membres de l'Advisory Board d'HEC
- Henri de Castries, président d'Axa
- Ezra Suleiman, IBM Professor of International Studies and Professor of Politics à Princeton
- Andrea Cuomo, executive vice-président, general manager sales & marketing Europ de ST Microelectronics

Des professeurs d'HEC
- Thierry Foucault
- Gonçalo Pacheco de Almeida

Cécile Peltier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires