Newsletter

Et si les grandes écoles s'inspiraient du Club Med pour séduire les meilleurs étudiants ?


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Skema Business School a ouvert son campus américain en 2011 au coeur de North Carolina State University (NCSU).
Pour Benoît Anger, beaucoup de grandes écoles réfléchissent/travaillent actuellement sur l'expérience vécue par l'étudiant sur et hors des campus durant sa formation. // ©  Cécile Peltier
Sur LinkedIn Pulse France, Benoît Anger, directeur marketing développement et admissions de Skema Business School établit un parallèle entre l'expérience client au Club Med et l'expérience du candidat aux grandes écoles. Il en tire des leçons pour réinventer le parcours d'inscription, à base de réalité virtuelle et de contenus personnalisés.

Benoît Anger, SkemaLe 23 juin dernier, "L'Opinion" publiait un article très intéressant sur la réinvention du parcours client au Club Med. J'ai eu la chance de vivre de l'intérieur la transformation du Club Med et sa montée en gamme. Un changement de stratégie majoritairement fondé, dans un premier temps, sur la rénovation et l'ouverture de nouveaux villages. L'étape suivante est donc celle de la réinvention du parcours du futur "gentil membre" [terme utilisé par le Club Med pour parler des clients] et l'apport des nouvelles technologies.

Ayant quitté le monde des loisirs et du tourisme pour rejoindre celui, tout aussi passionnant, de l'éducation, le parallèle s'imposait naturellement...

Les grandes écoles évoluent dans un marché globalisé, en concurrence frontale avec les universités du monde entier, et un objectif commun : attirer les meilleurs étudiants. Si le prestige de l'établissement, la qualité de l'enseignement ou les salaires de début de carrière demeurent les critères qui influencent le plus le choix des étudiants, qu'en est-il de leur expérience durant leur candidature ? Influe-t-elle sur la décision finale comme cela est le cas dans d'autres secteurs d'activité ?

J'en suis personnellement persuadé et la lecture de l'enquête que nous menons chaque année chez Skema auprès de nos nouveaux étudiants le confirme.

Comment donc réinventer cette expérience lors de la candidature de l'étudiant ?

Permettre à l'étudiant de s'immerger dans sa future école

En attendant la démocratisation des casques de réalité virtuelle, la généralisation des vidéos et photos à 360° permet de faire découvrir aux étudiants à distance leur futur campus.

Chez Skema, nous avons ainsi créé une application immersive, #SKEMAExperience, permettant de visiter nos six campus et leur environnement.

Lui donner toutes les informations dont il a besoin (et seulement celles-ci)

La vie d'une école est riche (lancement de nouvelles formations, évolution des enseignements, activités étudiantes, publication d'articles de recherche, classements, cérémonies de remise de diplômes, concours...), il est donc facile de noyer les candidats sous une masse d'informations sans rapport avec le projet de formation (ou pour paraphraser Laffer, trop d'information tue l'information). 

Sur le site internet de Skema, tous les programmes de formation disposent d'un environnement dédié, avec un contenu personnalisé (vidéo, contact, call to action...). Une utilisation pertinente du CRM nous permet également d'envoyer aux candidats du contenu exclusif et en lien avec leur domaine d'étude. Enfin, grâce à une application de réalité augmentée, les étudiants peuvent visionner les vidéos directement "dans" les brochures. Plus besoin d'aller sur YouTube...


Une utilisation pertinente du CRM nous permet d'envoyer aux candidats du contenu exclusif et en lien avec leur domaine d'étude.

Adopter une stratégie omnicanal

Email, téléphone, messageries, réseaux sociaux, campus... nombreux sont les canaux/lieux permettant d'interagir avec les candidats. L'expérience avec la marque doit être homogène et le temps de réponse aux questions le plus court possible. Combien d'écoles ont fermé durant les vacances cet été ? Quelle expérience vit un candidat qui se rend sur l'un de vos campus ?

Établir un dialogue avec les candidats, c'est être présent là où ils sont et ont besoin de vous. En intégrant naturellement les contraintes et particularités culturelles : difficile par exemple de s'affranchir de WeChat et des QR codes en Chine.

Beaucoup de grandes écoles réfléchissent/travaillent actuellement sur l'expérience vécue par l'étudiant sur et hors des campus durant sa formation (cf. l'engouement pour les #EdTech). La période qui la précède, son inscription, mérite tout autant qu'on s'y intéresse pour garantir une expérience unique, homogène et... "différenciante".

Cette tribune a été d'abord publié sur la chaîne LinkedIn Pulse

| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires