Newsletter

Chercher une personnalité qui fait le supérieur

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z


Biographie

Gilbert BEREZIAT

Ancien président de l'UPMC

Gilbert Béréziat a été, en 2010, conseiller de Louis Vogel, alors président de l'université Paris 2 - Assas et du PRES Sorbonne Universités. Auparavant vice-président des relations internationales à l’UPMC (université Pierre et Marie Curie - Paris 6), Gilbert Béréziat était également délégué général de Paris Universitas de 2006 à juin 2010, date de dissolution de l'association.

De 2001 à 2006, il a présidé l'UPMC.

Connu pour son franc-parler, qu'il expose notamment dans son ouvrage "Quand l'Université se réveille, tout devient possible", son mandat a été marqué par d'importantes restructurations, dont certaines ont préfiguré la loi LRU.

Titulaire d’un doctorat à la faculté de médecine de Paris (1970) après des études à la faculté des sciences, Gilbert Béréziat obtient, en 1979, un doctorat à l’université Paris 6 (UPMC). Moniteur puis assistant de biochimie à la faculté de médecine en 1966, il devient assistant de faculté – assistant des hôpitaux de Paris (UPMC/AP-HP) en 1970.

Conférencier de biologie pour l’internat de Paris de 1970 à 1977, Gilbert Béréziat a été chef de travaux puis maître de conférences assistant des hôpitaux de Paris pendant huit ans.  

Professeur de biochimie et biologie moléculaire - praticien hospitalier depuis 1983, Gilbert Béréziat a exercé plusieurs activités syndicales et de management. Responsable du secteur médecine puis membre du secrétariat national du Snesup (Syndicat national de l’enseignement supérieur), il a fait partie de la Commission médicale consultative de l’Assistance Publique de Paris, de 1982 à 1985.

Directeur d’un laboratoire mixte UPMC/CNRS pendant près de 15 ans, il a dirigé le laboratoire de biochimie, biologie cellulaire et biologie moléculaire de l’hôpital Saint-Antoine et chef du département de biochimie de cet hôpital (1999-2001).

Ses passions ? Le rugby tout d’abord. Il a ainsi aidé les étudiants en médecine de sa faculté à créer leur club de rugby, « les Petits Cochons de Saint Antoine », il y une quinzaine d’années. Le club vit encore et une rencontre annuelle a lieu entre eux et le club irlandais « Royal Surgeons in Ireland » de Dublin.

Il apprécie également le jazz et la musique classique. L’histoire l’intéresse et plus particulièrement celle de la civilisation euro-méditerranéenne.

Gilbert Béréziat a tenu, de 2008 à 2011, un blog sur l'enseignement supérieur, avec une plume virulente vis-à-vis des réformes en cours.

Biographie mise à jour en juillet 2013