Biographie

 // © Institut National du Service Public

Maryvonne Le Brignonen

Directrice de l'INSP

Maryvonne Le Brignonen est directrice de l'INSP (Institut national du service public, ex ENA) depuis le 1er janvier 2022 pour une durée de quatre ans.

Après une expérience de neuf ans en audit et commissariat aux comptes dans les secteurs banque, assurances et immobilier, principalement au sein du cabinet RSM Salustro Reydel, Maryvonne Le Brignonen a intégré en 2007 l’Ecole nationale d’administration (ENA) par la voie du troisième concours, destiné aux personnes exerçant dans le secteur privé.

A sa sortie de l’ENA en 2010, elle intègre l’Inspection générale des finances, où elle assure pendant quatre ans des missions de conseil au gouvernement. Elle rejoint ensuite en 2014 la Direction générale des finances publiques comme chef du bureau de la fiscalité des particuliers. 

Elle se voit confier en 2015 la direction du projet de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, poste qu’elle a occupé jusqu’au 30 juin 2019. Dans le cadre de ce projet de transformation profonde de l’action publique, elle a piloté les travaux de la DGFiP dans les domaines législatifs, informatiques et en matière de conduite du changement auprès des 40.000 agents concernés. 

Elle a également accompagné l'ensemble des parties prenantes dans la mise en place de la réforme du prélèvement à la source, notamment les employeurs privés et publics, les éditeurs de logiciels et les experts comptables et a assuré le porte-parolat de la DGFiP dans les médias. En parallèle, elle avait été nommée en 2016 sous-directeur de la gestion fiscale des particuliers.

Elle a dirigé le service à compétence nationale TRACFIN, cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et service de renseignement du Premier Cercle de 2019 à 2021, dans le cadre d'une montée en puissance du rôle des services des ministères économiques et financiers dans la politique publique du renseignement.

Biographie créée en janvier 2022.

Retrouvez ses entretiens pour EducPros : "La fonction publique doit être à l’image de la République, il faut donc diversifier le recrutement"

"Le classement de sortie avait un certain nombre de défauts"