Newsletter

"Sciences po Paris : Ascenseur pour la politique" au programme de Grantanfi sur France Culture


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sciences po Paris, entrée rue Saint-Guillaume, octobre 2012
Sciences po Paris, entrée rue Saint-Guillaume, octobre 2012 // ©  Camille Stromboni

Pour sa deuxième saison, l'émission de France Culture Grantanfi, dont EducPros est partenaire, a adopté un rythme quotidien, avec une diffusion du lundi au vendredi de 10h50 à 11h00. Cinq épisodes qui dressent chaque semaine le portrait d'un campus.

Entre les deux tours des municipales et avant les Européennes, Grantanfi se déplace rue Saint-Guillaume pour comprendre mieux la chose politique et les étudiants de tous horizons qui reçoivent cet enseignement.

Au programme :

Grantanfi 08Episode 1 / lundi 24 mars

Nicolas, Antoine et Benjamin sont arrivés au 27 de la rue Saint-Guillaume par différentes voies, selon qu'ils venaient d'une ZEP en RER ou d'un lycée des beaux quartiers. Mais à présent les voilà qui font route à égalité en direction de l'amphi Boutmy pour recevoir l'enseignement de Pascal Perrineau, avec qui (qu'on soit ou non en période d'élection) il est toujours question de politique...

Episode 2 / mardi 25 mars

Les partis politiques n'ont pas de secrets pour Pascal Perrineau, qui trône ce matin sur l'estrade de l'amphi Boutmy de Sciences po. À ses pieds, sur les bancs patinés, une foule d'étudiants prend en note son enseignement. Mais d'où vient le succès de cette filière et de cette école ? D'une passion très française pour la chose politique, avivée par les élections municipales ?

Episode 3 / mercredi 26 mars

Hasan l'étudiant albanais admire l'organisation politique "à la française" mais déplore en revanche le faible engagement de la jeunesse qu'il côtoie à Paris, alors que dans son pays les jeunes sont, dit-il, tous passionnés... Mais qu'en pensent ses camarades de master le Grec Dimitros, et les Français Jean et Rémi, qui prennent l'air avec lui dans le paisible jardin de Sciences po ?

Episode 4 / jeudi 27 mars

Fabrice, Giulia et leurs camarades du master Affaires européennes de Sciences po Paris ont choisi un objet d'études méconnu, voire ignoré - même à l'orée des élections du 25 mai... Mais en dehors de l'histoire et du présent compliqué des minorités qu'ils éclairent aujourd'hui en TD, que recouvre au juste l'intitulé – un brin obscur – de leur spécialité : les "Affaires européennes" ?

Episode 5 / vendredi 28 mars

Le printemps est là, dans le jardin du centre René Rémond de Sciences po. Mais le printemps des peuples d'Europe orientale, qui a mené Antonela Cappelle-Pogacean de la Roumanie de Ceaușescu à la rue de l'Université (où elle enseigne aujourd'hui l'histoire et l'actualité des minorités européennes), ce printemps politique est-il toujours d'actualité ?


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires