1. Analyste financier

Analyste financier

Envoyer cet article à un ami

Vous voulez gagner confortablement votre vie sans attendre d’avoir la cinquantaine bien sonnée ? C’est possible, à condition de ne pas vous tromper d’établissement ou de spécialité pour votre formation. Mais sachez au préalable que les métiers les plus rémunérateurs sont aussi ceux qui exigent le plus de travail… ou alors un talent fou !

Revenus

De 40 000 à 50 000 euros brut par an avec deux à cinq ans d’expérience, de 80 000 à 100 000 euros après dix ans, auxquels s’ajoute une part variable qui peut aller de 10 à 50 % dès les premières années.


Métier

L’analyste financier passe au crible les informations quantitatives et qualitatives, pour les modéliser et réaliser des projections. Au sein d’une société de Bourse, il est en lien avec les vendeurs de salles des marchés et élabore des recommandations destinées aux gestionnaires de portefeuilles. Dans une banque ou une structure de capital-risque, il est amené à évaluer des sociétés dans le cadre de fusions-acquisitions. En entreprise, il conseille la direction financière. Il faut bien évidemment aimer les chiffres, mais ce n’est pas tout. "Il est essentiel d’avoir de véritables capacités rédactionnelles, de même qu’un bon niveau en an­glais, car on est amené à rédiger beaucoup de recommandations, précise Olivier Néel, manager exécutif senior chez Michael Page Banque International. Enfin, c’est un métier à risque : on s’engage à travers ce qu’on préconise, et on est rémunéré en conséquence… Il y a une part d’intuition et d’opportunisme." Les analystes financiers se spécialisent au fur et à mesure. L’analyste financier est un expert, et n’évolue pas forcément vers l’encadrement. Mais sa trajectoire professionnelle peut le mener vers des fonctions plus commerciales ou vers la direction financière.


Formations

École de commerce ou master universitaire en banque-finance. Mieux vaut débuter par une formation de base généraliste qui permet d’accéder à différents postes. Mais une spécialisation axée sur les marchés financiers dispensée par la SFAF (Société française des analystes financiers) peut être un plus.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Technico-commercial Avocat d’affaires Conseil en stratégie Actuaire Analyste financier Auditeur financier Ingénieur travaux Architecte logiciels télécoms Consultant avant-vente Chirurgien-dentiste Médecin Ostéopathe Pharmacien Vétérinaire Pilote de ligne Encore plus de filières Les FBI : fausses bonnes idées de filières Star-system : quelques privilégiés L'expérience de... Frédéric Anduse, conseiller en gestion de patrimoine, environ 3 500 € net par mois L'expérience de... Sandrine Meynier, expert-comptable, plus de 4 000 € brut par mois L'expérience de... Sylvain Morel, patron du Net, 10 000 € brut par mois L'expérience de... Jessica Barthélemy, contrôleur aérien, 4 800 € net par mois