1. Ingénieur travaux

Ingénieur travaux

Envoyer cet article à un ami

Vous voulez gagner confortablement votre vie sans attendre d’avoir la cinquantaine bien sonnée ? C’est possible, à condition de ne pas vous tromper d’établissement ou de spécialité pour votre formation. Mais sachez au préalable que les métiers les plus rémunérateurs sont aussi ceux qui exigent le plus de travail… ou alors un talent fou !

Revenus

Autour de 3 000 euros par mois.


Métier

De la construction d’une nouvelle ligne de métro à Toulouse à celle d’un immeuble, l’ingénieur travaux gère des chantiers d’ampleur variée. Après cinq années d’expérience, il a entre 30 et 50 personnes sous ses ordres. Il pilote les différentes équipes, des maçons aux carreleurs, s’assure du respect des normes, des budgets et des délais. Chef d’orchestre du BTP (bâtiment et travaux publics), il dispose d’une grande autonomie. "On demande à l’ingénieur travaux beaucoup d’heures de présence sur des chantiers parfois éloignés de son domicile. Une journée type commence à 7 h 30 et se termine à 19 h 30", détaille Bruno Dumas, président de la commission formation de la FFB (Fédération française du bâtiment). Parmi les avantages du métier : un ingénieur travaux ne connaît ni la routine ni le chômage.


Formations

Une école d’ingénieurs de type ESTP (École spéciale des travaux publics) ou INSA (institut national des sciences appliquées) Strasbourg. Reste qu’un titulaire de BTS (brevet de technicien supérieur) ou de DUT (diplôme universitaire de technologie), voire un autodidacte, peut également devenir conducteur de travaux, mais rarement avant d’avoir atteint l’âge de 30 ans.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Technico-commercial Avocat d’affaires Conseil en stratégie Actuaire Analyste financier Auditeur financier Ingénieur travaux Architecte logiciels télécoms Consultant avant-vente Chirurgien-dentiste Médecin Ostéopathe Pharmacien Vétérinaire Pilote de ligne Encore plus de filières Les FBI : fausses bonnes idées de filières Star-system : quelques privilégiés L'expérience de... Frédéric Anduse, conseiller en gestion de patrimoine, environ 3 500 € net par mois L'expérience de... Sandrine Meynier, expert-comptable, plus de 4 000 € brut par mois L'expérience de... Sylvain Morel, patron du Net, 10 000 € brut par mois L'expérience de... Jessica Barthélemy, contrôleur aérien, 4 800 € net par mois