1. La candidature de Benoît, en M2 gestion des ressources humaines et relation du travail à Panthéon Assas
Décryptage

La candidature de Benoît, en M2 gestion des ressources humaines et relation du travail à Panthéon Assas

Envoyer cet article à un ami

Pour entrer en seconde année de master, vous devrez montrer patte blanche. Notes, recommandations, CV, lettres, argumentation verbale… tout compte. Pour 15 masters différents (en communication, informatique, maths, marketing, droit, commerce…), les jurys d’admission commentent des dossiers qui ont passé le cap de la sélection.

La sélection du master

 
La sélection pour entrer dans ce master gestion des ressources humaines et relations du travail de l’université Panthéon-Assas se déroule en 2 étapes. Premier palier à passer : être retenu parmi les quelque 800 dossiers de candidatures (comprenant lettre de motivation, CV, réponses à des questions sur la politique générale de gestion) déposés chaque année. Second défi pour els candidats : convaincre en entretien un jury composé d’un professionnel des RH et d’un enseignant. La sélectivité est très forte : sur les 200 étudiants retenus pour l’entretien, seule une cinquantaine sont finalement admis. Les promotions sont formées d’un quart de juristes et de trois quarts de non-juristes.
 

La candidature de Benoît passée au crible

 

Son parcours scolaire commenté

Avant d’être sélectionné dans ce M2, Benoît a passé 3 ans à l’école de commerce Audencia Nantes en suivant la double majeure management des ressources humaines et contrôle de gestion. Il y était entré après une classe prépa HEC et un bac économique et social.

Commentaire de Muriel de Fabrègues, co-directrice du master

"Sa mention assez bien au bac, une CPGE qui renvoie à sa capacité de travail, de concentration et une école de commerce montre que l’étudiant est de bon niveau. J’ai aussi apprécié l’idée de la double majeure montrant qu’il est allé chercher dans d’autres disciplines des concepts pour la RH. On ne recherche pas des profils qui n’auraient fait que de la gestion de RH en IUT ou en licence : un cours ou un stage en RH suffisent. La lettre de recommandation, plus facile à obtenir en école, confirme sa capacité d’analyse et de synthèse et son dynamisme."

Son parcours professionnel commenté

Dans son CV, Benoît a accordé une large place à la description de ses expériences professionnelles – notamment celles à Londres et à Bruxelles - en détaillant pour les stages ses missions (sourcing, recrutement, conseil, contrôle financier…). Il a également rappelé ses petits jobs et ses responsabilités sportives dans le rugby au bureau des sports de son école de commerce. Sa lettre de motivation met l’accent sur ses contacts avec les DRH (directeurs des ressources humaines), en particulier des anciens du CIFFOP, l’école universitaire professionnelle qui abrite le M2.

Commentaire de Muriel de Fabrègues, co-directrice du master

"En citant en accroche de sa lettre de motivation qu’il est en stage de fin d’études à Bruxelles, Benoît montre qu’il est dégourdi, ingénieux et qu’il sait s’adapter. Ses expériences à Londres et dans la capitale européenne nous ont plu pour la maîtrise des langues et la dimension européenne. En plus, il a fait un stage chez Bouygues, une entreprise du réseau CIFFOP, qui permet de penser qu’il a une vision des RH comme on la développe dans le master. On aime bien qu’il y ait au moins 6 mois de stages cumulés. Dans le cas de Benoît, l’utilisation des concepts RH, la présentation du contexte de ses stages, son engagement dans un sport d’équipe - qui montre son sens du collectif - nous ont plu. On regarde les petits jobs, mais après seulement. En revanche, ses contacts avec des anciens du CIFFOP sont vus de façon très favorable : cela montre qu’il a une idée juste de la formation et on voit qu’il s’est renseigné sur le site en mentionnant l’apprentissage."
 

La phrase questions/réponses

 
En 2009, les candidats ont dû répondre, en une page, à la question : "Développez une idée originale de manière à gérer les RH différemment suite à la crise financière de 2008". Benoît a développé son exposé autour de la culture de la libre entreprise, en une pleine page.

Commentaire de Muriel de Fabrègues, co-directrice du master

"Ce sont les considérations formelles qui ont le plus d’importance dans cet exercice. Dans le cas de Benoît, il a respecté la présentation sur une page, avec une petite police, sur des lignes justifiées et en faisant des paragraphes. C’est agréable à lire et cela donne une bonne image de lui. Il n’y a pas de réponse attendue, ce n’est pas un test de connaissances. J’aime trouver, d’après la position défendue, des candidats qui se voient en futur DRH créatif, dynamique, plutôt que des suiveurs sous l’emprise d’une idéologie ou de présupposés. Il vaut mieux se tromper avec des idées nouvelles que de porter trop de clichés", souligne la responsable du CIFFOP.
 

L'entretien commenté

 
L’entretien dure une demie heure environ avec un professionnel et un enseignant. C’est souvent l’occasion de vérifier le niveau d’anglais du candidat.

Commentaire de Muriel de Fabrègues, co-directrice du master

"Nous avons vérifié son anglais en lui demandant de raconter son stage à Londres. Ensuite on lui a demandé pourquoi il était passé du contrôle de gestion aux RH. Sa réponse nous a plu car il a indiqué que cela lui donnait des outils pour la RH. On sentait une certaine assurance sans en avoir trop, une personnalité agréable, il savait de quoi il parlait et inspirait confiance."
 

La candidature détaillé de Benoît

 

Découvrez le dossier complet du candidat (lettre de motivation, cv, notes des semestres précédents et/ou lettres de recommandation, etc...) dans ce document. Vous pouvez le voir en plein écran en appuyant sur l'option "full screen".


Master Benoit

Pour aller plus loin : MBA : un accélérateur de carrière / Le choix étape par étape / 10 conseils pour postuler en master ou en 3e cycle / Postuler en MBA : des candidatures commentées

Sommaire du dossier
Retour au dossier La candidature de Lauren, en M2 marketing à l'université Paris-Dauphine La candidature de Charles, en M2 communication à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée La candidature de Julien, en M2 communication à l'université de Bourgogne La candidature de Grégory, en M2 informatique à l'université Nice Sophia-Antipolis La candidature de Jonathan, en M2 informatique à l'université de Cergy-Pontoise La candidature de Claire, en M2 mathématiques à l'UPMC La candidature de David, en M2 mathématiques à Bordeaux La candidature de Marie-Claire, en M2 mathématiques à Lille 1 La candidature de Mélia, en M2 politique générale et stratégie des organisations à l'université Paris-Dauphine La candidature d'Adrien, en M2 administration des entreprises à l'IAE de Caen La candidature de Chloé, en M2 droit de la vigne et du vin à l'université Montesquieu-Bordeaux 4 La candidature de Benoît, en M2 gestion des ressources humaines et relation du travail à Panthéon Assas La candidature de Clément, en M2 Système d'information géographique et aménagement des territoires (SIGAT) à l'université Rennes 2 La candidature d'Elodie, en M2 géomarketing et stratégies territoriales à l'université de Créteil