1. IAE vs ESC : quelles différences au niveau études ?
Décryptage

IAE vs ESC : quelles différences au niveau études ?

Envoyer cet article à un ami

Programmes de formation, enseignants du monde de l'entreprise ou professionnels, sélectivité des établissements : qu'est-ce qui différencie un IAE d'une école de commerce ? Réponses.

Les 32 IAE (écoles universitaires de management) dispensent essentiellement des masters (M1 et M2), ainsi que quelques L3. Certains (Lyon 3, Nantes, Valenciennes, Nancy) proposent cependant des formations dès la L1.

En IAE comme en écoles de commerce, vous étudierez les fondamentaux de la gestion : comptabilité, marketing, systèmes d'information, droit commercial, finance... "Les cours de base sont tout à fait identiques à ceux en ESC", remarque Jérôme Caby, directeur de l'ICN (école de commerce à Nancy) et jusqu'en 2009 à la tête de l'IAE de Paris 1.

Des spécialisations plus pointues qu'en ESC...

En dernière année d'IAE ou d'ESC, vous pourrez poursuivre dans une voie généraliste ou vous spécialiser. "Les spécialisations des IAE sont plus pointues que dans les écoles, ce qui facilite l'insertion professionnelle", affirme Arnaud Thauvron, directeur de l'IAE Gustave-Eiffel de l'UPEC. Son établissement offre par exemple plusieurs M2 en management de la santé ou en management des universités. De son côté, l'IAE de Dijon propose un M2 management des activités touristiques et culturelles et l'IAE de Poitiers un M2 en marketing du design...

Contrairement aux écoles, vous aurez aussi la possibilité de suivre un master recherche, avant de poursuivre avec une thèse : en effet, seules les universités (et HEC) peuvent délivrer un doctorat.

... mais moins de cours en anglais

Quant aux méthodes pédagogiques, elles sont à peu près les mêmes dans ces deux types de formation, avec des travaux de groupes, des études de cas. Reste que les étudiants en école, dont les promos atteignent facilement les 500 élèves, ont souvent plus de choix de cours que ceux des IAE (750 par exemple à Neoma).

Les étudiants des écoles ont aussi accès à divers doubles diplômes avec d'autres écoles (ingénieurs, art...). Autre différence : la part de cours dispensés en anglais est bien plus importante dans les écoles que dans les IAE.

Côté enseignants : des professionnels des deux côtés

Dans les IAE, les cours sont avant tout dispensés par des professeurs d'université, mais aussi par des intervenants issus du monde de l'entreprise. Il y a encore dix ans, les écoles de commerce se démarquaient de ce modèle en recourant principalement à des cadres en exercice. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui : elles ont toutes recruté massivement des enseignants permanents, titulaires d'un doctorat.

Aujourd'hui, l'équilibre entre "professionnels" et "académiques" est donc plus ou moins le même entre les IAE et écoles. À une nuance près : les enseignants-chercheurs des ESC ont souvent plus d'expérience de l'entreprise que ceux qui exercent dans les universités.

Une sélection en IAE qui vaut celle des ESC

Comme les écoles de commerce, les IAE sont sélectifs. La plupart des L3, des M1 et M2 demandent aux candidats de passer un test, le Score IAE Message (SIM). Il est organisé huit fois par an en France dans une cinquantaine de centres et quatre fois par an à l'étranger. En 2013-2014, le réseau a totalisé plus de 35.000 inscriptions. Au menu : de la culture générale, des épreuves de logique, de compréhension écrite et un test d'anglais.

Chaque formation possède ensuite sa propre "barre" d'admissibilité, et prévoit un entretien oral en complément. La sélectivité peut donc varier d'un IAE à l'autre. Par exemple, en 2014, 659 candidats se sont présentés à la L3 gestion, parcours management de l'IAE Toulouse pour 110 places. Quant au M2 entrepreneuriat et management des PMO (petites et moyennes organisations) de l'IAE de Lyon, il a reçu 80 dossiers pour 16 places. D'autres IAE plus petits sont cependant bien moins sélectifs.

Université de Caen : cafétéria de l'IAE // © Sandrine ChesnelRetour au sommaire :
les IAE, aussi forts que les écoles de commerce ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier IAE vs ESC : quelles différences au niveau études ? Les IAE, plus “rentables” que les ESC ? Dans les IAE, des étudiants moins “chouchoutés” qu’en écoles de commerce Vie étudiante dans les IAE : plus et moins par rapport aux business schools