1. Les mastères spécialisés dans les métiers de l’Internet
Boîte à outils

Les mastères spécialisés dans les métiers de l’Internet

Envoyer cet article à un ami
Les mastères (niveau bac+6) forment en un an des ingénieurs, des gestionnaires ou des titulaires d’un diplôme de troisième cycle. // © Fotolia
Les mastères (niveau bac+6) forment en un an des ingénieurs, des gestionnaires ou des titulaires d’un diplôme de troisième cycle. // © Fotolia

Les mastères sont des diplômes de spécialisation de très haut niveau (bac+6) qui forment en un an des ingénieurs, des gestionnaires ou des titulaires d’un diplôme de troisième cycle, comme l’explique Jean-Michel Oullion, auteur du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

Seules les formations accréditées par la CGE (Conférence des grandes écoles) peuvent porter le titre de mastère (à ne pas confondre avec les masters LMD ni le terme anglais Master).

Des formations en partenariat

Certaines formations sont assurées en partenariat entre plusieurs écoles, ce qui favorise la mixité des profils recrutés et l'acquisition de doubles compétences. C'est le cas du mastère management et nouvelles technologies, fruit d'un partenariat entre HEC et Télécom Paris.

L'objectif avoué des étudiants : devenir responsable ou chef de projet e-business, voire créer sa propre start-up grâce aux compétences acquises en créativité managériale.

Des mastères présentés par des écoles

Une trentaine de mastères spécialisés, proposés pour l'essentiel par des écoles supérieures de commerce (HEC, ESCP Europe, Grenoble École de management, ESC Lille, EM Lyon) ou d'ingénieurs (Télécom Paris, Institut national des télécommunications, École des Mines (Saint-Étienne et Nantes), ENST Bretagne, École des ingénieurs de Marseille (EGIM), ENSTA, INSA Lyon...) touchent aux nouvelles technologies.

Deux mastères spécialisés en e-services

Il est à noter l'existence de deux mastères spécialisés dans les e-services : le mastère spécialisé marketing digital de Télécom, à Évry, (10.000 €) et le mastère marketing direct et commerce électronique de SKema Business School à Lille (13.000 €), tous deux en alternance.

Un exemple de mastère spécialisé

Le mastère spécialisé ingénierie des médias numériques délivré par l'ESIEE (École supérieure d'ingénieurs en électrotechnique et électronique) en collaboration avec l'École de l'image (Gobelins) a pour ambition de former des professionnels du multimédia et de l'audiovisuel interactif.

Le programme des enseignements comprend plusieurs modules : environnement multimédia et audiovisuel, informatique et réseaux, médias numériques, conduite et management de projet, conception-réalisation et sécurité informatique. Le mastère comprend six mois d'enseignement à temps plein et six mois en entreprise, assortis de la rédaction d'une thèse professionnelle.

Pour connaître toutes les écoles qui dispensent une formation en informatique, vous pouvez consulter le site Passinformatique.

En savoir plus

Peut-on travailler sur Internet après une formation courte ?
Existe-t-il des écoles spécialement dédiées à Internet ?
Métiers du Web : en dehors des écoles Internet, quelle autre école envisager ?
Se former à Internet à la fac, c'est possible ?

À lire
Nouvelles écoles de l’Internet : la bonne stratégie pour travailler dans le Web ?
Informatique high tech : le banc d’essai des sites d’emploi
Des geeks qui ont fait fortune grâce au Web

Les métiers du Web
Les nouveaux métiers du Web
Community manager, un nouveau métier pour le web 2.0
Le community management : un nouvel eldorado pour les jeunes diplômés ?
Les fiches métiers sur le secteur Web/informatique/télécom

Témoignages
- Zoom sur le métier de chef de projet Web
- Le métier de community manager en vidéo