Réussir son admission en Mastère Spécialisé en 8 étapes

Par Géraldine Dauvergne, publié le 10 Mars 2017
5 min

Vous souhaitez intégrer un Mastère Spécialisé ? Préparez-vous, les meilleurs MS peuvent se révéler très sélectifs. Voici nos conseils pour vous démarquer et mettre en valeur votre candidature.

Le Mastère Spécialisé (MS), label de la Conférence des grandes écoles, permet d'acquérir une double compétence ou une spécialité très pointue. Aujourd'hui, 111 grandes écoles dispensent 386 Mastères Spécialisés, dans des spécialités aussi variées que la finance, la qualité et la sécurité, le génie de l'eau, les tunnels et ouvrages souterrains, la cybersécurité, etc. Certaines de ces spécialités sont très demandées. Voici comment mettre toutes les chances de votre côté, en huit étapes.

1. Vérifiez que vous êtes bien éligible

Le MS est un diplôme "postgrade". Les promotions accueillent des étudiants en formation initiale tous titulaires d'un diplôme de niveau bac+5 (master universitaire ou diplôme de grande école conférant le grade de master), ou des professionnels avec au moins trois ans d'expérience. Il est également possible de candidater avec un diplôme de M1 ou équivalent, mais à condition de justifier d'au moins trois années d'expérience professionnelle.

2. Passez les tests bien en amont

Tous les MS n'exigent pas le passage d'un test d'aptitude au management, loin de là. Mais si c'est le cas, n'hésitez pas à vous y prendre plusieurs mois à l'avance ! Le score exigé est en général élevé. Entraînez-vous à partir d'annales avant de vous y présenter. Les tests d'aptitude au management les plus fréquemment demandés à l'entrée des MS, sont le TAGE MAGE, le GMAT ou le GRE (Graduate Record Examination).

Un score à un test d'anglais peut aussi être exigé pour l'admission dans certains MS. Les plus couramment utilisés sont le TOIEC, le TOEFL, l'IELTS, ou le Cambridge.

Lire aussi : Les meilleurs Mastères Spécialisés au banc d'essai

3. Faites-vous recommander

Les Mastères Spécialisés les plus sélectifs (ESSEC, HEC) vous demanderont de fournir une ou deux lettres de recommandation de personnes de votre choix. À choisir très judicieusement ! Vos "référents" seront des professeurs ou des professionnels, susceptibles de donner sur vous un avis fiable. Ces lettres seront confidentielles : vos "référents" doivent vous les donner cachetées, et vous-mêmes ne pourrez pas les lire !

4. Valorisez toutes vos expériences sur votre curriculum vitae

"À travers les expériences extra-scolaires, nous cherchons à déterminer le potentiel de leadership", explique Anne-Claire Pache, directrice générale adjointe de l'ESSEC, en charge des MS et MSc. "Nous recherchons des personnalités qui ont pris des responsabilités dans la vie associative, culturelle ou sportive." Inutile d'essayer d'embellir votre CV. "Il n'y a rien de plus pénalisant, que de découvrir à l'oral que le candidat a essayé de travestir la réalité !" signale Anne-Claire Pache.

5. Rédigez votre lettre de motivation avec soin

Montrez ce que peut apporter cette nouvelle formation dans votre lettre de motivation. "Le candidat doit montrer la cohérence entre son histoire et ses projets, et l'aide que le MS va lui apporter," explique Gilles Gleyze, directeur général délégué au développement à Centrale Supélec. "Nous regardons aussi ce que sa personnalité et son expérience vont apporter au groupe."

Lire aussi : Tous nos exemples de lettres de motivation

6. Remplissez votre dossier en ligne

Vous aurez un dossier de candidature en ligne à remplir, sous forme de questionnaire, que vous pourrez modifier à tout moment, jusqu'à la date de clôture des inscriptions. C'est là que vous indiquerez vos résultats académiques. Vous répondrez aussi à des questions sur votre parcours et vos motivations. Avant de valider votre dossier en ligne, vérifiez bien que vous n'avez oublié aucun champ !

7. Envoyez à temps votre dossier de candidature

Selon les écoles où vous postulerez, vous devrez fournir différentes pièces (lettre de motivation, curriculum vitae, scores aux tests, copie de vos diplômes et de vos relevés de notes, lettres de recommandations, etc.). Certaines écoles, comme l'ESSEC, ont parfois des demandes particulières, telles qu'une page de "libre expression". Selon les établissements, vous téléchargerez ces pièces en ligne, ou les enverrez par courrier postal. Dans tous les cas, faites-le avant la date de clôture des inscriptions !

8. Préparez vos entretiens et oraux

Si vous êtes admissible, vous devrez passer un ou plusieurs entretiens. Selon les écoles et les programmes de MS, vous pourrez être évalué sur la base un entretien de motivation classique, face à un jury composé le plus souvent de professeurs, de professionnels et de diplômés ; ou/et lors d'un entretien collectif (éventuellement), où vous serez observé sur votre capacité à évoluer en groupe ; ou/et sur présentation d'un sujet en rapport avec le domaine du MS brigué. À l'entrée du MS Médias, art et création d'HEC, par exemple, vous devrez faire une présentation orale de 10 minutes sur un sujet librement choisi. À l'entrée du MS Commerce international des vins et spirtueux à Burgundy school of business, un "sujet de réflexion" personnel vous sera communiqué par la direction de l'école, en fonction de votre profil et des expériences mentionnées dans le dossier de candidature...

N'insistez pas trop lourdement sur le prestige de l'institution où vous postulez. "Nous n'apprécions ni l'opportunisme, ni les comportements d'achat de marque", prévient Gilles Gleize, à Centrale Supélec. Et d'ajouter : "Dans un oral d'admission en MS, on est dans une discussion entre adultes. Il ne s'agit plus pour le candidat de montrer qu'il est "au niveau", mais plutôt qu'il sera à sa place."

Articles les plus lus

A la Une Master, mastère, MBA

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !