Enseignement : à l’université

Par Emmanuel Vaillant, publié le 23 Decembre 2008
2 min

Si devenir prof suscite toujours autant de vocations, les concours menant aux métiers de l’enseignement sont très sélectifs et obligent à des préparations intensives.

Quels métiers ?

 
Un enseignant à l’université ne se contente pas de donner des cours en amphi ou en travaux dirigés. En tant que spécialiste d’un domaine – histoire médiévale, anthropologie, physique nucléaire, nanotechnologies… –, c’est aussi un chercheur. Qu’il soit maître de conférences ou, au sommet de la hiérarchie, professeur des universités, il bénéficie d’horaires d’enseignement allégés pour consacrer du temps à de la recherche fondamentale ou appliquée, ainsi qu’à la rédaction de publications. Il accompagne également les étudiants de la licence jusqu’aux travaux de recherche.
 

Quelles formations ?

 
Pour postuler à un poste d’enseignant à l’université, il faut être titulaire au minimum d’un doctorat à bac + 8 après avoir soutenu une thèse, c’est-à-dire un travail de recherche dans sa spécialité (de préférence assortie des félicitations du jury). Inscrit sur une liste d’aptitude nationale, le candidat est sélectionné par le Conseil national des universités et peut postuler à un poste de maître de conférences dans une université.
Pour devenir professeur des universités, il lui faudra, après plusieurs années d’exercice, réussir un concours spécifique, dont les modalités varient selon les disciplines. La loi sur la réforme des universités devrait cependant modifier ces procédures de recrutement.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Master, mastère, MBA

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !