À l’ESLSCA, le MBA Trading et Finance de Marché vise l’excellence

publié le 27 Avril 2020
4 min

Négocier, gérer les risques ou encore assurer le suivi des opérations de marché, au sein de l’ESLSCA, le MBA Trading et Finance de Marché forme les étudiants avec grand professionnalisme. Très axé sur l’opérationnel, ce MBA est reconnu comme l’une des meilleures formations du secteur. Pour en savoir plus, découvrez le témoignage de Thomas Guillet, 33 ans, fraîchement diplômé et en poste chez AXA en tant que Business Expert Investment Accounting.

Pourquoi avoir choisi d’intégrer la formation Trading et Finance de Marché de l’ESLSCA ?

À la base, je suis ingénieur de formation. Par la suite, j’ai repris des études en gestion de patrimoine. C’est donc dans le cadre d’une reprise d’études que j’ai suivi le MBA Trading et Finance de Marché. Je faisais du conseil en investissement, et je désirais m’orienter vers la finance de marché. Ce MBA m’a donc apporté un savoir-faire technique et la certification nécessaire pour évoluer dans ce milieu.

La formation a duré une année ?

Oui, d’avril 2018 à mars 2019, au sein d’une promotion constituée exclusivement d’étudiants qui étaient eux aussi en reprise d’études. J’ai suivi deux ou trois jours de cours par semaine. En parallèle, je continuais à travailler. Mais ce MBA doit se faire obligatoirement en alternance.

En optant pour ce MBA, quel(s) métier(s) visiez-vous ?

J’envisageais de faire soit du trading, soit de l’investissement pur et dur. À la fin de mes études, au gré du hasard et des opportunités, je suis entré dans le consulting et la gestion de projet. Aujourd’hui, les entreprises de la finance ont besoin d’automatiser de nombreuses tâches. C’est grâce à l’aspect très généraliste du MBA que j’ai pu bien m’adapter au marché du travail. Dans tous les cas, j’ai toujours été serein quant à mon intégration professionnelle à l’issue du MBA.

Comment qualifieriez-vous vos liens avec les autres élèves de la promotion ?

Nous étions une toute petite promotion de 15 étudiants, tous en reconversion. L’école inaugurait un nouveau modèle. Le nombre restreint d’élèves a favorisé la proximité, et un an après, nous sommes toujours en contact. Cela m’a permis de tisser un beau réseau professionnel. D’ailleurs, j’ai trouvé mon job chez AXA par le biais d’un autre étudiant de la promo !

Et avec les enseignants ?

Tout d’abord, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié les enseignants, qui sont presque tous issus du monde professionnel, et exercent depuis plus de 20 ou 30 ans à de hautes fonctions. Ensuite, lorsque l’on a 32 ans, la relation avec le corps enseignant est forcément différente. On est plus dans un rapport de partenariat et d’échange.

Maintenant que vous êtes diplômé, de quelle manière pensez-vous vous impliquer en tant qu’alumni ?

En tant qu’alumni, nous sommes d’office inscrits dans le répertoire des anciens élèves, et je suis aussi membre d’un groupe sur Facebook. Il me paraîtrait tout à fait logique de favoriser un étudiant de l’école si je devais recruter, car je connais la formation et je sais qu’elle est un gage de qualité.

Vous avez rapidement décroché un CDI, comment décririez-vous votre quotidien au travail ?

J’ai la chance d’être dans une équipe très jeune et dans laquelle je travaille en toute autonomie et confiance. En gestion de projet, nous faisons le lien entre le client et l’opérationnel. La part de management est donc très importante et l’aspect pluridisciplinaire de mon métier est passionnant.

Recommanderiez-vous l’ESLSCA à de futurs étudiants ?

Bien sûr ! Les points forts de l’école sont pour moi la qualité des enseignants et des enseignements, ainsi que la possibilité de faire une formation en alternance, car il s’agit d’un vrai facteur d’insertion professionnelle.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !