1. Agriculture : goûtez aux formations qui cultivent le bio !
Boîte à outils

Agriculture : goûtez aux formations qui cultivent le bio !

Envoyer cet article à un ami
Vous orientez vers le bio ? L'Etudiant fait le tour des formations tournées vers ce mode de production. // © plainpicture/Cavan Images
Vous orientez vers le bio ? L'Etudiant fait le tour des formations tournées vers ce mode de production. // © plainpicture/Cavan Images

En France, l'agriculture biologique mobilise 135.000 actifs et représente plus de 12 % de l'emploi agricole. Si vous souhaitez vous y engager, il existe plus d’une centaine de formations spécifiques centrées sur le bio. Tour d'horizon.

Viande porcine, viande bovine, céréales… À Tulle, en Corrèze, toute la production du lycée agricole Édgar-Pisani est labellisée AB : 100 % agriculture biologique ! Les lycéens vendent leurs produits (steaks hachés, charcuterie…) tous les vendredis après-midi.

Au lycée Valentin de Bourg-lès-Valence, dans la Drôme, l’exploitation de 51 hectares est certifiée bio. Lait, jus de pommes… là encore, la production est vendue en circuit court ou en vente directe via le magasin La Valentine ou le salon annuel Tech&Bio.

Une parcelle bio dans deux tiers des lycées agricoles

"L’agroécologie est prise en compte dans toutes les formations de l’enseignement agricole technique, assure Philippe Vinçon, directeur général de l’enseignement et de la recherche au ministère de l’Agriculture. Près des deux tiers des lycées agricoles comptent au moins une parcelle bio dans leurs exploitations. Et sur les 19.000 hectares de l’enseignement agricole public, 22 % sont en bio contre 6 % en moyenne pour l’ensemble des exploitations agricoles." Très exactement 118 lycées agricoles ont au moins une activité certifiée conduite en agriculture biologique.

Plus de 100 formations orientées AB

Si les formations intègrent de plus en plus des modules axés sur le bio, de nouvelles se créent spécifiquement. Le ministère de l’Agriculture dénombre ainsi plus d’une centaine de formations habilitées et spécialisées en agriculture biologique.

Dès le niveau V, pour devenir ouvrier qualifié agricole, il existe des CAP (certificats d'aptitude professionnelle) agricoles ou des brevets professionnels agricoles en particulier pour les productions horticoles.

Lire aussi : "Ma vie en lycée agricole"

Pensez aussi aux formations qualifiantes du secteur pour développer une expertise dans le domaine bio : le certificat de spécialisation conduite de production en agriculture biologique ou le certificat de qualification professionnelle de vendeur conseil en produits bio.

Si vous avez un projet d’installation, le brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole (diplôme d’État de niveau IV) qui forme les futurs agriculteurs se décline de plus en plus en version agriculture biologique dans toutes les filières : BPREA maraîchage bio, BPREA élevage bio, BPREA viticulture bio…

Des BTSA et licences pro spéciales bio

De plus en plus d’établissements proposent également des BTSA (brevets de technicien agricoles) avec une orientation agriculture biologique : le BTSA ACSE (analyse, conduite et stratégie de l’exploitation) ou le BTSA production horticole, par exemple, existent en version bio.

Lire aussi : Agriculture, agroalimentaire : quels métiers, quelles formations ?

À bac+3, vous pouvez envisager deux licences professionnelles. La licence pro agriculture biologique est proposée dans 11 établissements en France, comme la maison familiale rurale d’Anneyron, les universités d’Angers ou de Clermont-Ferrand Auvergne. La licence pro agriculture biologique conseil et développement (ABCD) se prépare quant à elle sur huit sites en France. Elle vous permet de vous spécialiser dans le conseil aux agriculteurs, l’audit, la certification ou encore l’animation des filières bio.

Au niveau master et dans les écoles d’ingénieurs, les formations incluent de plus en plus d’éléments en agrobiologie. Ainsi, pas moins de 50 heures sont ainsi dispensées à l’Agrocampus Ouest de Rennes. Le bio infuse partout !