Alternance : entre gastronomie et rugby, la Nouvelle-Aquitaine offre des opportunités

Par Dimitri Schlichter, mis à jour le 27 Mai 2021
4 min

Avec ses formations en viticulture et en élevage marin, secteurs toujours en recherche de main-d’œuvre, la région Nouvelle-Aquitaine est assurément une terre de gastronomie. Le sport est également à l’honneur, ainsi que les formations dans le domaine juridique.

Après la troisième

• Élevage marin
Le CAP Conchyliculture (maritime) prépare des apprentis au processus d’élevage, de production et de commercialisation d’huîtres. La formation se scinde en deux pôles d’enseignement : biologie marine (techniques de reproduction, d’élevage, de soins et d’hygiène) ; technique (conduite de tracteur, maintenance, réglementation sanitaire etc.). Un cursus complet offrant de l’autonomie et des perspectives, par la suite, dans la commercialisation des huîtres. Le CAP se fait en deux ans, au rythme de 12 semaines au CFA agricole de La-Teste-de-Buch (33) et 35 semaines en entreprise par an.

Après le bac

• Connaissance des vins
Le monde viticole est toujours en recherche de personnel. Le BTSA Viticulture-œnologie (diplôme de niveau bac+2) forme les étudiants à la gestion d’une exploitation vitivinicole. Il se prépare en apprentissage dans les Maisons familiales rurales de Cherves-Richemont (16) et de Vayres (33) ainsi que dans les CFA agricoles de La Couronne (16), de Monbazillac (24) et de Bommes (33). Les diplômés exercent le plus souvent comme viticulteurs responsables d'exploitation. Il existe aussi des emplois salariés comme chef de culture, régisseur de domaines, caviste ou dans les domaines du négoce de vins, du conseil agricole et du contrôle qualité.

• Métiers de la justice
Avec la présence de la seule École nationale de la magistrature (ENM) à Bordeaux (33), la Nouvelle-Aquitaine s’est fait une spécialité des formations aux métiers de la justice. Le cursus Carrières juridiques proposé par l’IUT de Bordeaux est uniquement accessible en alternance (apprentissage ou professionnalisation). Cette formation pluridisciplinaire peut déboucher sur des métiers dans le juridique, l’administratif, la comptabilité ou le commerce. Les poursuites d’études sont possibles en école de commerce ou à l’université, notamment en Licence professionnelle Activités juridiques (apprentissage) : parcours Assistant juridique au Collegium de La Rochelle (17) et à l’IUT de Bordeaux ; parcours Métiers du droit privé à la faculté de droit de Segonzac (16) ; parcours Droit et commerce de vins et spiritueux au CFA agricole de La Couronne (16).

Lire aussi

Après un bac+2

• Monde du sport
La licence professionnelle Métiers de la forme parcours Management des centres de remise en forme et de bien-être par l’eau, proposée par l’Institut du thermalisme de Dax (40), se prépare en un an et est accessible en alternance (apprentissage ou professionnalisation). Deux options possibles : Stratégie de communication ou Hydrothérapie. Objectif : former du personnel qualifié et spécialisé au travers de la connaissance des aspects sanitaires, de la maîtrise des outils managériaux, de la stratégie de communication et de commercialisation.

Après un bac+3

• L'agriculture du XXIème siècle
L’université de Bordeaux (33) propose un master biologie, agrosciences, se préparant en deux ans. Certains parcours sont accessibles en apprentissage : production et innovations en agro-alimentaire (campus d’Agen) ; mycologie et phytopathologie ; sélection et amélioration des plantes (campus de Talence). Cette formation vise à répondre aux enjeux stratégiques de l’agriculture moderne. Elle débouche sur des postes d’ingénieurs, de responsable recherche & développement dans le secteur de l’agroalimentaire.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !