1. Supérieur
  2. Alternance
  3. Alternance : entre gastronomie et rugby, la Nouvelle-Aquitaine offre des opportunités
Boîte à outils

Alternance : entre gastronomie et rugby, la Nouvelle-Aquitaine offre des opportunités

Envoyer cet article à un ami
Entre l'agriculture, le sport et/ou la gastronomie, plusieurs secteurs très divers sont disponibles dans le Sud-Ouest. // © gstockstudio / Adobe Stock
Entre l'agriculture, le sport et/ou la gastronomie, plusieurs secteurs très divers sont disponibles dans le Sud-Ouest. // © gstockstudio / Adobe Stock

La région Nouvelle-Aquitaine est assurément une terre de gastronomie avec des formations en œnologie ou en nouveautés culinaires. Les cursus dans le bâtiment sont également prisés avec des spécificités sportives propres à la région.

Après la troisième

• Du sport dans le bâtiment
Le CFA BTP de Blanquefort (33) propose un cursus unique en alternance permettant aux jeunes d’obtenir un diplôme dans les métiers du BTP tout en continuant la pratique du rugby, sport régional par excellence. L’apprenti alternera entre une semaine de cours et deux semaines en entreprise. À l’école, l’étudiant suivra un enseignement professionnel et bénéficiera d’un volet sportif lui permettant "d’améliorer (sa) technique sportive (…) mais aussi de découvrir d’autres facettes du sport (gestion physique et mentale)". Cette formation a transformé l’essai puisque le CFA BTP d’Agen (47) a également lancé sa section à la rentrée 2019.

Après un CAP

• Connaissance des vins
Au lycée polyvalent d’hôtellerie et de tourisme de Gascogne à Talence (33), les amateurs de gastronomie peuvent suivre un Brevet professionnel (BP) sommelier après avoir validé un CAP restaurant ou un BEP hôtellerie-restauration. Outre ses connaissances en œnologie, l’apprenti sera formé aux achats, à la comptabilité, à la logistique, à la législation autour de la vente de boissons. Le futur diplômé pourra prétendre à des postes d’assistant sommelier, de sommelier ou de chef sommelier en restaurants, dans la grande distribution ou dans des magasins spécialisés.

Après le bac

Cuisine allégée
Elevée au rang d'art, la cuisine est en perpétuel renouvellement. Une Mention Complémentaire (MC) art de la cuisine allégée permet de se spécialiser sur un créneau porteur : la cuisine gourmande et le bien- être, en alliant techniques culinaires traditionnelles et modernes. Cette formation est proposée au lycée professionnel de Royan (17), au lycée polyvalent de Biarritz (64), aux CFA de Bayonne (64) et de Poitiers (86). Le diplôme débouche sur un métier de cuisinier en station thermale, en centres de thalassothérapie, de remise en forme ou dans des restaurants spécialisés.

Lire aussi : Coupe du monde de rugby en France : 2023 apprentis vont être recrutés

Après un bac+2

• Bâtiment en trois dimensions
Pour former des techniciens du BTP maîtrisant les outils numériques, l’IUT de Bayonne propose une licence professionnelle bâtiment et construction parcours Géo 3D. Accessible en alternance, par contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, cette formation d’un an vise à acquérir des compétences en traitement de données numériques, en photogrammétrie et en conception de maquettes 3D. Les débouchés professionnels sont nombreux, dans l’ensemble des secteurs du BTP.

Après un bac+3

• L'agriculture du XXIème siècle
L’université de Bordeaux (33) propose un master biologie, agrosciences, se préparant en deux ans. Certains parcours sont accessibles en apprentissage : production et innovations en agro-alimentaire (campus d’Agen) ; mycologie et phytopathologie ; sélection et amélioration des plantes (campus de Talence). Cette formation vise à répondre aux enjeux stratégiques de l’agriculture moderne. Elle débouche sur des postes d’ingénieurs, de responsable recherche & développement dans le secteur de l’agroalimentaire.