DEUST, licence, master : l’offre d'alternance grandissante des universités

Par Élodie Raitière, publié le 04 Mars 2013
3 min

Les universités se mettent à l’alternance et de nouveaux diplômes apparaissent chaque année en DEUST, en licence ou en master. Dans son guide "Apprentissage, alternance : bien choisir sa formation", aux éditions L'Étudiant, Élodie Raitière nous donne de précieux conseils. Extraits.

En fac, vous pouvez suivre une formation en alternance, (DEUST, licence, master), mais cela ne concerne aujourd'hui que les formations professionnelles, et non les "théoriques". Pour l'instant, les places restent chères, mais de nouveaux diplômes apparaissent chaque année, preuve que les universités ont compris l'intérêt grandissant pour ces formules.

Loin des amphis, vous travaillez par petits groupes bien encadrés et les taux de réussite aux examens sont excellents, tout comme l'insertion à l'issue du contrat.

Consultez la liste des facs qui proposent le plus de licences pros et de masters en alternance.

DEUST

Une quarantaine de DEUST (diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques) existent en alternance. Selon les universités, le contrat d'apprentissage couvre les deux années ou seulement la deuxième. Paris 2 laisse le choix : vous débutez en octobre avec ou sans entreprise et si vous trouvez un employeur en cours d'année, vous changez de statut, sinon vous restez étudiant.

Licence

À l'université, les diplômes en alternance qui se développent le plus sont les licences professionnelles, en particulier dans les cursus de droit, d'économie et de gestion.

fleche-rouge Professionnelle

Plus de 500 licences professionnelles sont aujourd'hui ouvertes à l'apprentissage — ou, plus rarement, aux contrats de professionnalisation – dans la banque, le transport, le bâtiment ou encore l'environnement. Elles se déroulent généralement dans des IUT et les programmes sont préparés par des équipes réunissant enseignants et professionnels du secteur concerné.

fleche-rouge Classique

Les licences classiques en alternance sont plus rares.

Quelques universités proposent des parcours en apprentissage, comme la licence MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) de l'AFIA (Association pour la formation d'informaticiens par l'apprentissage) que vous pouvez préparer dans cinq universités parisiennes.

Les étudiants sont sélectionnés à bac+2 sur dossier, lettre de motivation et entretien. Ils poursuivent généralement par un master en deux ans.

Master

Comme en licence professionnelle, les universités étoffent leur offre de masters en alternance pour répondre à une forte demande des employeurs. Elles exigent un bon niveau scolaire, une lettre de motivation et un entretien. L'alternance ne vous sera pas toujours proposée sur les deux années de formation.

Parfois, seul le M2 est proposé en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Une bonne passerelle vers la vie professionnelle.

ELSA aide les étudiants de lettres et sciences humaines à devenir assureurs
Le dispositif ELSA (Étudiants de lettres et de sciences humaines en alternance) aide les jeunes possédant au moins un diplôme de niveau master en lettres ou en sciences humaines à se préparer aux métiers de l'assurance.
L'ENASS (École nationale d'assurances) accueille environ 25 étudiants en contrat de professionnalisation. Pendant un an, ils passent une semaine en formation et trois en entreprise.
Les candidats envoient d'abord un dossier, puis sont convoqués à un oral de motivation. Les admissibles passent un second entretien avec le jury. L'école aide les étudiants à trouver un poste en alternance auprès d'entreprises partenaires.
Pour plus d'informations :
Paris-La-Défense-8,
20 bis Jardins-Boieldieu
92071 La Défense Cedex
Tél. : 01.47.76.58.00
E-mail : infoenass@enass.fr


Retrouvez plus de 15.000 diplômes et titres répertoriés sur le site de la 
Commission nationale de certification professionnelle.



Apprentissage, Alternance, bien choisir sa formation // (c)
POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Apprentissage, Alternance : Bien choisir sa formation", par Elodie Raitière.