Rentrée 2020 : où s'inscrire en septembre en apprentissage sur et hors Parcoursup ?

Par Etienne Gless, publié le 04 Septembre 2020
7 min

#Rentrée2020. Il n’est pas trop tard pour s'inscrire en septembre dans une formation en apprentissage. Tour d’horizon des formations qui recrutent encore sur Parcoursup cette année, mais aussi en dehors de la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur.

Déjà septembre et vous n’êtes toujours pas inscrit dans une formation ? Pas de panique, il n’est pas trop tard. Des centaines de formations proposent encore des places en apprentissage, que ce soit pour préparer une formation après le bac (BPJEPS, BTS, DUT…) via la plateforme Parcoursup, mais aussi pour préparer des diplômes ou titres professionnels (CAP, BP, titres RNCP).

Sur Parcoursup 3.900 formations en apprentissage proposaient encore des places le 1er septembre en phase complémentaire.

Sport : quelques BPJEPS recrutent encore sur Parcoursup

Parmi ces formations post-bac, une dizaine concernent les métiers du sport : amoureux de sport (en particulier de l’équitation), vous pouvez encore trouver des places pour préparer un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport), formation qui dure généralement un an. Les places en apprentissage encore disponibles début septembre proposent par exemple de préparer le BPJEPS Activités équestres au CFA du lycée agricole de Laval (53) ou au CFA de Seine maritime à Yvetot (76). Autres spécialités proposant encore des places : le BPJEPS Loisirs tous publics ou le BPJEPS d’éducateur sportif.

Lire aussi

250 mentions complémentaires cherchent candidats sur Parcoursup

En un an également, pour les bacheliers professionnels, plus de 250 formations de mentions complémentaires (MC) et certificats de spécialisations (CS) sont ouvertes à l’apprentissage pour vous spécialiser en énergies renouvelables, en peinture-décoration ou encore devenir arboriste-élagueur.

Amoureux des chiffres, une grosse douzaine de formations aux métiers de la comptabilité et de la gestion recrutent aussi en apprentissage début septembre : vous trouverez des places pour préparer en 3 ans le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) en apprentissage, par exemple au lycée Charles de Foucauld de Nancy (54), au lycée de la Salle de Metz (57) ou encore au CFA de la faculté des métiers de l’Essonne à Massy (91).

Des milliers de places en apprentissage dans toutes les spécialités de BTS et BTSA sur Parcoursup

Mais ce sont les BTS qui fournissent l’immense majorité des places encore disponibles sur la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur. Vous pouvez encore trouver de nombreuses places en apprentissage dans presque toutes les spécialités : BTS agricoles (brevet de technicien supérieur agricole), BTS de la production ou encore BTS des services. Que vous souhaitiez préparer un diplôme de deux ans dans l'électrotechnique ou dans la maintenance de véhicule, vous pouvez donc encore trouver des formations en apprentissage.

Lire aussi

DUT : des centaines de places en apprentissage encore disponibles sur Parcoursup

À bac+2 toujours, une grosse centaine de formations de DUT recrutent encore en apprentissage sur Parcoursup. Par exemple, l’IUT de Rouen (76) propose ainsi des places pour son DUT Réseaux et télécommunications ; celui de Sceaux (92) pour son DUT Techniques de commercialisation. À noter : si vous envisagez d’effectuer un BTS des métiers de l’hôtellerie et de la restauration (BTS-MHR) le lycée des métiers du Touquet (62) ainsi que 4 autres établissements proposent des places en apprentissage pour une mise à niveau en un an.

Attention : pour toutes les formations en apprentissage proposant encore des places en phase complémentaire sur Parcoursup, vous avez jusqu'au 10 septembre inclus pour formuler des vœux. Vous serez vite informé de la suite donnée à votre candidature : vous recevrez une proposition d’admission de la part des formations au plus tard le 12 septembre.

Lire aussi

Hors-Parcoursup : les métiers de l'artisanat et du BTP recrutent toujours

Hors-Parcoursup, de nombreux CFA proposent encore des places pour préparer un CAP et un brevet des métiers. À commencer par les métiers de l’artisanat : "Début septembre, 20.000 entreprises artisanales cherchent encore un apprenti", relève Joël Fourny le président de CMA France, le réseau des chambres des métiers et de l’artisanat. "Du fait de la crise sanitaire, nous enregistrons une baisse nationale limitée des effectifs dans nos 112 CFA de –5% à –10% par rapport à septembre 2019, avec des différences selon les secteurs et territoires", précise-t-il. "Si les métiers de bouche résistent, ceux de l’hôtellerie restauration et des soins à la personne sont à la peine".

Gros oeuvre, électricité, plomberie, peinture, menuiserie… CCCA-BTP, le réseau des 126 CFA du bâtiment et des travaux publics, propose également de nombreuses places en cette rentrée. Reste à décrocher un contrat d'apprentissage. "Tous nos CFA accompagnent les jeunes pour trouver une place dans une entreprise formatrice", assure le réseau CCCA-BTP.

Industrie, commerce, service… Les CFA d'entreprise proposent aussi des places

La réforme de l'apprentissage entrée en vigueur en septembre 2018 permet aux employeurs d’ouvrir leur propre centre de formation d’apprentis (CFA). Les entreprises peuvent désormais former des jeunes parfaitement adaptés à leurs métiers et à leur culture. L'avantage pour le candidat ? Entreprise formatrice et organisme de formation ne faisant qu'un, vous avez la garantie d'avoir un contrat une fois admis.

Axa, Orange, Lactalis… De grands groupes industriels ont déjà ouvert leur propre CFA. D'autres comme Engie maintiennent l'ouverture de leur centre de formation d'apprentis en cette rentrée. Ainsi, chez Schneider Electric, 70 élèves ont débuté le 1er septembre une formation en apprentissage liée aux nouvelles technologies de l’énergie pour préparer un BTS Fluides énergies domotique, option domotique et bâtiments communicants. Dans le commerce aussi, les CFA d'entreprise fleurissent, à l'instar de l'École florale que lance en octobre le groupe Emova, à la tête de 364 points de vente de fleurs (Monceau fleurs, Happy, Au nom de la rose…). Vous pourrez y préparer votre CAP de fleuriste en un ou deux ans ou encore un CQP (certificat de qualification professionnelle) d'assistant fleuriste.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !