La Bergerie nationale, un centre de formation dédié à l'animal et à l'agriculture

Par Florian Dacheux, publié le 22 Février 2019
2 min

EN IMAGES. À Rambouillet, la Bergerie nationale doit sa renommée à un troupeau de mérinos – une race de moutons – importé d’Espagne en 1786, à la demande du roi Louis XVI. Depuis l’ouverture en 1794 de l’école de bergers, sa vocation première est l’enseignement. Une tradition qui se perpétue avec l’actuel centre d’enseignement zootechnique.

En arrivant sur place, on ne se croirait ni dans une école, ni en région parisienne. Située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Paris, dans les Yvelines, la Bergerie nationale est un havre de paix qui vit au rythme des saisons, en plein cœur de la forêt domaniale de Rambouillet. De l'établissement royal à la ferme expérimentale, le site, fréquenté par plus de 110.000 visiteurs par an, s'implique dans la sensibilisation au développement durable.

Le CEZ (centre d'enseignement zootechnique) développe également une mission de recherche en termes d’innovations agricoles et d’élevage. Il propose des dizaines de formations en apprentissage autour des métiers du cheval, de l'agriculture, de l'agroalimentation et de la santé animale.

Ses journées portes ouvertes se tiendront le 16 mars 2019. Découvrez d'ores et déjà les lieux en vidéo !

Crédits photos : Florian Dacheux et Bergerie nationale

Articles les plus lus

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !