Baromètre l'Etudiant-BVA : les nouveaux impacts de la crise sanitaire sur les choix d'orientation

Par Agnès Millet, publié le 01 Juin 2022
5 min

INFOGRAPHIE - Deux ans après le début de la crise sanitaire, les conséquences se font encore sentir dans les choix et le ressenti des jeunes concernant leur orientation et leurs études, selon le quatrième baromètre de confiance dans l’avenir des 15-20 ans de l’Etudiant et BVA. Mais les curseurs se déplacent. Les étudiants, certes préoccupés, prennent de la distance vis-à-vis de leur formation.

Cette année encore, le baromètre de confiance dans l'avenir des 15–20 ans concernant l'orientation des jeunes sonde précisément les effets de la pandémie sur leurs choix et leur état d'esprit. Et en 2022, malgré une forme de normalisation, les effets de la crise sanitaire demeurent encore significatifs.

Ainsi, dès le secondaire parmi les lycéens sondés, 21% ressentent un effet négatif sur leur choix de spécialités au lycée. Un chiffre en augmentation de 3% par rapport à l'an dernier.

Pour l'entrée dans le supérieur, aucune hausse n'est à observer mais les jeunes de première, terminale et à bac+1 sont toujours 28% à regretter des difficultés liées à la crise pour faire leur choix de filière.

Lire aussi

International, budget, alternance, les impacts de la crise sanitaire sur les choix d'études s'atténuent

Dans l'ensemble, les indicateurs sont plus encourageants que l'an dernier, même si les étudiants semblent plus touchés que les lycéens par les effets de la crise sanitaire dans la durée.

En 2022, les sondés estimant que la crise joue dans leur souhait de partir étudier à l'international deviennent minoritaires : ils sont 40%, contre 54% l'an dernier. Une bonne nouvelle à nuancer puisque, parmi les étudiants, 49% se déclarent freinés dans leur désir de mobilité.

Les autres impacts possibles de la crise sur les choix des jeunes sont également en baisse. Ils sont 34 % (-3%) à penser que la situation a dégradé leur budget pour financer leur choix d’orientation (formations payantes…). Logiquement, ce chiffre atteint 68% pour les étudiants en écoles et instituts spécialisés, qui paient des frais de scolarité souvent élevés.

Sur la question du format d'études (alternance, formation professionnalisante), les sondés ne sont plus que 32% (-8%) à penser que la situation réduit leur choix. Parmi eux pourtant, la majorité des étudiants en BTS – très concernés par cette question – ressent un impact négatif sur leur choix de format d'études.

Loading...

Loading…

Perte de motivation, décrochage, les difficultés perdurent mais sont moins prononcées

Deux après le début de la crise, la moitié des sondés redoute que son cursus perde de sa valeur et craint de ne pas trouver un emploi après ses études. Un résultat inquiétant mais en baisse de 12% par rapport à 2021.

La quatrième édition du baromètre de confiance dans l'avenir des jeunes voit aussi s'installer la perte de motivation des étudiants, même si elle accuse un recul par rapport à l'an dernier : ils sont 65 % à exprimer une perte de motivation (-9%) et 59 % à évoquer un sentiment de décrochage (-12%).

Bien sûr, parmi les étudiants insatisfaits de leur orientation, les chiffres sont bien plus élevés : plus de quatre étudiants sur cinq ressent une perte de motivation et un sentiment de décrochage.

Face aux crises, les 15–20 ans se recentrent sur leur vie personnelle

La crise sanitaire, et plus généralement l'actualité de 2020 (guerre en Ukraine, élection présidentielle), a un autre impact significatif. Au vu de la situation actuelle, un quart des sondés souhaite accorder moins de temps à la vie étudiante ou professionnelle et davantage de temps à sa vie personnelle.

Loading...

Loading…

Lire aussi

La quatrième édition du baromètre l'Etudiant-BVA de confiance dans l’avenir des 15–20 ans a été réalisée sur la base d'un sondage auprès d'un échantillon représentatif de 1.829 jeunes entre la seconde et le bac+2 mené entre le 14 avril et le 2 mai 2022. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée à la variable de la région.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !