BTS conception et industrialisation en microtechniques

Par Véronique Curely, mis à jour le 16 Novembre 2020
3 min

Pour le BTS conception et industrialisation en microtechniques, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019 et du Service interacadémique des examens et concours (SIEC) 2020. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

Où se former au BTS conception et industrialisation en microtechniques ?

Pour trouver votre futur établissement :
– consultez notre annuaire des formations
– pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

Lire aussi

Quels chiffres clés retenir à propos du BTS conception et industrialisation en microtechniques ?

Si désormais les filières de bac n’existent plus au profit de spécialités qui permettent de construire un bac "à la carte", l’origine des admis ci-dessous vous donne des idées sur les spécialités à privilégier au lycée dès la classe de première. Vous pouvez ainsi faire le choix de spécialités dans des domaines similaires aux matières principales des anciennes séries.

  • Nombre d'établissements : environ 35
  • Origine des admis en 2019 : 58,3% bac STI2D, 22,8% bac pro, 13,1% bac S, 0,5% bac STMG, 0,5% bac ES, 0,5% bac STL, 4,2% autres
  • Taux de réussite : NC

Lire aussi

Quel est le programme du BTS conception et industrialisation en microtechniques ?

1re année :

  • Volume horaire hebdomadaire : expression française (3 h) ; langue vivante étrangère (2 h) ; mathématiques (3 h) ; sciences physiques-physique appliquée (3 h) ; études (6 h) ; préparation (6 h) ; réalisation et intégration des microsystèmes : génie électrique-électronique (4 h) ; génie mécanique (6 h)
  • Volume horaire total de la 1re année : 990 h

2e année :

  • Volume horaire hebdomadaire : expression française (3 h) ; langue vivante étrangère (2 h) ; mathématiques (3 h) ; sciences physiques-physique appliquée (3 h) ; études (7 h) ; préparation (6 h) ; réalisation et intégration des microsystèmes : génie électrique-électronique (3 h) ; génie mécanique (6 h)
  • Volume horaire total de la 2e année : 1188 h
  • Stage en entreprise : 6 semaines en 1re année

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du BTS conception et industrialisation en microtechniques

Lire aussi

Quels sont les débouchés du BTS conception et industrialisation en microtechniques ?

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste des appareils miniaturisés et pluritechnologiques. Il intervient tout au long de la chaîne de développement et d’industrialisation de produits microtechniques dans les domaines de l’instrumentation médicale, du traitement de l’image, du son, de l’information, de la téléphonie… De façon générale, ses compétences lui permettent de travailler dans toutes les entreprises de conception et fabrication de matériels de précision à haute valeur ajoutée.

Il exerce notamment dans différents secteurs : la construction électronique (composants, sous-ensembles…), le jouet, l’industrie automobile, l’aéronautique, le nucléaire. Les laboratoires de recherche, les hôpitaux (génie biomédical), ou encore la mécanique de précision (lunetterie, horlogerie, optique…) lui offrent des possibilités d’insertion supplémentaires.

  • Exemples de métiers : microtechnicien(ne)
  • Poursuite d'études : prépa ATS, licence professionnelle : maintenance et technologie : électronique, instrumentation ; métiers de l'électronique : communication, systèmes embarqués ; métiers de l'électronique : fabrication de cartes et sous-ensembles électroniques ; métiers de l'électronique : microélectronique, optronique ; métiers de l'industrie : conception de produits industriels ; métiers de l'industrie : mécatronique, robotique ; métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité, écoles d'ingénieurs

Lire aussi