BTS études et économie de la construction (EEC)

Par Véronique Curely, mis à jour le 19 Octobre 2020
3 min

Pour le BTS études et économie de la construction, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019 et du Service interacadémique des examens et concours (SIEC) 2020. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

Où se former au BTS études et économie de la construction ?

Pour trouver votre futur établissement :
– consultez notre annuaire des formations
– pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

Lire aussi

Quels chiffres clés retenir à propos du BTS études et économie de la construction ?

Si désormais les filières de bac n’existent plus au profit de spécialités qui permettent de construire un bac "à la carte", l’origine des admis ci-dessous vous donne des idées sur les spécialités à privilégier au lycée dès la classe de première. Vous pouvez ainsi faire le choix de spécialités dans des domaines similaires aux matières principales des anciennes séries.

  • Nombre d'établissements : environ 60
  • Origine des admis en 2019 : 36,6% bac pro, 31,6% bac STI2D, 12,3% bac S, 9,3% bac ES, 1,9% bac STMG, 0,2% bac ST2S, 0,1% bac L, 0,1% bac STL, 7,4% autres
  • Taux de réussite : 76,6%

Lire aussi

Quel est le programme du BTS études et économie de la construction ?

1re année :

  • Volume horaire hebdomadaire : français (3 h) ; langue vivante étrangère 1 (2 h) ; mathématiques (4 h) ; sciences physiques (3 h) ; étude des constructions (7 h) ; économie de la construction (9 h) ; projet d’ouvrage : génie civil, économie gestion (6 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante étrangère 2 (2 h)
  • Volume horaire total de la 1re année : 952 h

2e année :

  • Volume horaire hebdomadaire : français (3 h) ; langue vivante étrangère 1 (2 h) ; mathématiques (4 h) ; sciences physiques (3 h) ; étude des constructions (6 h) ; économie de la construction (8 h) ; projet d’ouvrage : génie civil, économie gestion (8 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante étrangère 2 (2 h)
  • Volume horaire total de la 2e année : 918 h
  • Stage en entreprise : 8 semaines en fin de 1re année

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du BTS études et économie de la construction

Lire aussi

Quels sont les débouchés du BTS études et économie de la construction ?

Ce BTS forme des spécialistes de la prescription, de l'estimation des ouvrages de bâtiment et de voiries ou réseaux, ainsi que du suivi économique des projets, tant au niveau de la conception que de la réalisation. Le technicien supérieur études et économie de la construction peut exercer quatre types de missions : l’assistance économique à la maîtrise d'ouvrage publique ou privée, la maîtrise d’œuvre, les missions économiques dévolues aux entreprises ou l’assistance à expertise amiable et judiciaire.

La diversité des missions pouvant être assurées par le titulaire lui offre des débouchés professionnels très différents :
soit en tant que salarié : en entreprises de la construction, en bureaux d'économistes de la construction, en bureaux d'ingénierie, en cabinets d'architectes, en administrations et collectivités territoriales, en cabinets d'assurances, dans d’autres structures (fabricants, fournisseurs…),
soit en tant que travailleur indépendant dans un cadre d'exercice libéral, après plusieurs années d'exercice professionnel salarié.

  • Exemples de métiers : chef(fe) de chantierconducteur(trice) de travaux – économiste de la construction
  • Poursuite d'études : prépa ATS, licence professionnelle : métiers du BTP : génie civil et construction ; métiers du BTP : travaux publics ; métiers du BTP : bâtiment et construction ; métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments, écoles d'ingénieurs

Lire aussi