BTS management commercial opérationnel (BTS MCO, ex BTS MUC))

Par Véronique Curely, publié le 12 Mars 2014 - Mis à jour le 16 Juillet 2021
3 min

Pour le BTS management commercial opérationnel, (ex BTS MUC, management des unités commerciales), retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui les proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019 et du Service interacadémique des examens et concours (SIEC) 2020. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

Où se former au BTS management commercial opérationnel ?

Pour trouver votre futur établissement :
– consultez notre annuaire des formations
– pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

Lire aussi

Quels chiffres clés retenir à propos du BTS management commercial opérationnel (ex BTS-MUC) ?

Si désormais les filières de bac n’existent plus au profit de spécialités qui permettent de construire un bac "à la carte", l’origine des admis ci-dessous vous donne des idées sur les spécialités à privilégier au lycée dès la classe de première. Vous pouvez ainsi faire le choix de spécialités dans des domaines similaires aux matières principales des anciennes séries.

  • Nombre d'établissements : environ 730
  • Origine des admis en 2019 : 35,4% bac STMG, 28% bac pro, 19,1% bac ES, 5,8% bac S, 4,2% bac L, 1,9% bac STI2D, 1,3% bac ST2S, 0,5% bac STL, 0,2% bac STAV, 0,1% bac STHR, 3,1% autres
  • Taux de réussite : 72,9%

Lire aussi

Quel est le programme du BTS management commercial opérationnel ?

1re année :

  • Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (2 h) ; langue vivante étrangère (3 h) ; culture économique, juridique et managériale (4 h) ; développement de la relation client et vente conseil (6 h) ; animation et dynamisation de l'offre commerciale (5 h) ; gestion opérationnelle (4 h) ; management de l'équipe commerciale (4 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante étrangère 2 (2 h) ; entrepreneuriat (2 h) ; parcours de professionnalisation à l'étranger (2 h)

2e année :

  • Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (2 h) ; langue vivante étrangère (3 h) ; culture économique, juridique et managériale (4 h) ; développement de la relation client et vente conseil (5 h) ; animation et dynamisation de l'offre commerciale (6 h) ; gestion opérationnelle (4 h) ; management de l'équipe commerciale (4 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante étrangère 2 (2 h) ; entrepreneuriat (2 h) ; parcours de professionnalisation à l'étranger (2 h)
  • Stage en entreprise : de 14 à 16 semaines dont 4 semaines consécutives en première année

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du BTS management commercial opérationnel

Lire aussi

Quels sont les débouchés du BTS management commercial opérationnel ?

Le titulaire de ce BTS prend la responsabilité de tout ou partie d’une unité commerciale, lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d’accéder à une offre de produits ou de services (magasin, supermarché, agence commerciale…).

Il doit exploiter en permanence les informations commerciales disponibles pour suivre et développer l’activité. Au contact direct de la clientèle, il mène des actions pour l’attirer, l’accueillir et lui vendre les produits et/ou les services répondant à ses attentes, la fidéliser.

Chargé des relations avec les fournisseurs, il veille à adapter en permanence l’offre commerciale en fonction de l’évolution du marché. Il assure l’équilibre d’exploitation et la gestion des ressources humaines.
Il exerce ses activités essentiellement dans des entreprises de distribution des secteurs alimentaires ou spécialisés, des unités commerciales d’entreprises de production, des entreprises de commerce électronique ou de prestation de services : banque, immobilier, location, communication, transport…

  • Exemples de métiers : chargé(e) des ventes – responsable de magasin – animateur(trice) des ventes – conseiller(ère) commercial(e) – télévendeur(se) – chef(fe) de rayoncommercial(e)
  • Poursuite d'études : prépa ATS économie-gestion, licence professionnelle : management des activités commerciales ; commercialisation de produits et services, écoles de commerce

Lire aussi