BTS métiers de l’eau

Par Séverine Maestri, publié le 16 Decembre 2022
11 min

Le titulaire du BTS métiers de l’eau intervient dans l’entreprise au travers des fonctions suivantes : l’exploitation de l’eau, son traitement, l’encadrement d’équipes et la réalisation d’un projet après élaboration d’un cahier des charges, tout en ayant à l’esprit les normes de QSE (qualité, sécurité, environnement) au travail car il est parfois exposé à des risques industriels. L’Etudiant détaille ici pour vous les attendus à l’entrée de la formation, le programme et les débouchés du BTS métiers de l’eau.

Présentation du BTS métiers de l’eau

Il est souvent décrit comme « très professionnalisant » : le BTS, un diplôme national préparé en deux ans après le bac, peut vous permettre de rejoindre le marché du travail dès son obtention. Il est par ailleurs tout à fait possible de choisir la poursuite d’études. Vous pouvez le préparer dans une école ou dans un lycée (public ou privé) mais aussi en formation initiale ou en alternance.

Le BTS métiers de l’eau forme des techniciens capables d’élaborer, de présenter et de négocier une solution technique, commerciale et financière adaptée à chaque situation en intégrant les évolutions technologiques, juridiques et normatives. Ces professionnels prennent également en compte les préoccupations sociétales et environnementales. Experts de la relation client, ils assurent l’interface entre l’entreprise, les clients et les fournisseurs. Leur pratique commerciale requiert la maîtrise et l’utilisation d’outils numériques.

En sortant du BTS métiers de l’eau, les étudiants maîtrisent les huit compétences suivantes :

Compétence n° 1 : Exploitation des unités de traitement et des réseaux


• Déterminer le rôle de chaque équipement dans l’installation
• Vérifier l’état de fonctionnement de l’installation
• Mettre en œuvre des mesures et des analyses de paramètres de suivi
• Gérer les approvisionnements en produits et l’évacuation des sous-produits et des déchets
• Adapter le pilotage au mode de fonctionnement (normal, transitoire, dégradé) et à la qualité du fluide
• Mettre en œuvre les interventions de maintenance
• Contribuer à la définition des critères de performance et des objectifs associés

Compétence n° 2 : Qualité, sécurité, environnement (QSE)

• Identifier les exigences réglementaires, normatives et territoriales et maîtriser leurs champs d’application
• Mettre en œuvre un système d’assurance qualité (SAQ)
• Participer à la démarche de prévention des risques « santé-sécurité-environnement »
• Identifier des axes de progrès et les actions contribuant au processus d’amélioration continue

Compétence n° 3 : Relations professionnelles et encadrement d’équipes

• Identifier les acteurs de l’eau
• Suivre et contrôler la prestation selon les termes d’un contrat
• Inscrire son action dans le contexte économique et organisationnel de sa structure (entreprises, collectivités, etc.)
• S’informer, traiter l’information, synthétiser, communiquer et argumenter
• Préparer et animer une réunion
• Organiser et planifier les moyens humains et matériels (moyens internes et externes)
• Préparer et conduire un entretien individuel

Compétence n° 4 : Conception des unités de traitement et des réseaux

• Analyser les besoins de prestation pour aider à leur formalisation
• Choisir les procédés de traitement des eaux, de collecte, de transport et de distribution dans le cadre d’un budget
• Évaluer l’offre de prestation
• Utiliser les outils numériques

Compétence n° 5 : Culture générale et expression française

• Appréhender et réaliser un message écrit
• Respecter les contraintes de la langue écrite
• Synthétiser des informations : fidélité à la signification des documents, exactitude et précision dans leur compréhension et leur mise en relation, pertinence des choix opérés en fonction du problème posé et de la problématique, cohérence de la production
• Répondre de façon argumentée à une question posée en relation avec les documents proposés en lecture
• Communiquer oralement
• S’adapter à la situation : maîtrise des contraintes de temps, de lieu, d’objectifs et d’adaptation au destinataire, choix des moyens d’expression appropriés, prise en compte de l’attitude et des questions du ou des interlocuteurs
• Organiser un message oral : respect du sujet, structure interne du message

Compétence n° 6 : Langue vivante étrangère 1

Niveau B2 du CECRL (cadre européen de référence pour les langues) pour les activités langagières suivantes
• Compréhension de documents écrits
• Production et interaction écrites
• Production et interaction orales

Compétence n° 7 : Physique-chimie

• S'approprier une problématique, un environnement matériel
• Analyser : proposer un modèle ou justifier sa validité, proposer ou justifier un protocole
• Réaliser : utiliser un modèle, mettre en œuvre un protocole expérimental en respectant les règles de sécurité
• Valider : analyser de manière critique les résultats, identifier des sources d’erreur, estimer l’incertitude sur les mesures, proposer des améliorations de la démarche ou du modèle
• Communiquer : expliquer des choix et rendre compte de résultats sous forme écrite et orale
• Être autonome et faire preuve d’initiative : exercer son autonomie et prendre des initiatives avec discernement et responsabilité

Compétence n° 8 : Mathématiques

• S’informer : savoir utiliser une documentation
• Chercher : identifier des données et élaborer des stratégies
• Modéliser : représenter des objets du monde réel en utilisant le langage mathématique
• Raisonner, argumenter
• Calculer, illustrer, mettre en œuvre une stratégie : mener efficacement un calcul simple, manipuler des expressions symboliques et pouvoir s’appuyer sur les outils numériques.
• Communiquer.

Bloc de compétence facultatif
Langue vivante étrangère 2

Débouchés : quels métiers exercer avec un BTS métiers de l’eau ?

On retrouve le titulaire du BTS métiers de l’eau surtout dans des structures publiques et privées. Les champs professionnels sont :

  • la production et la distribution des eaux ;
  • la collecte et le traitement des eaux résiduaires ;
  • la gestion et le conditionnement des eaux industrielles et tertiaires.

Ses lieux d’activités sont également variés. Il peut travailler dans des collectivités territoriales, des sociétés de production, de distribution et de traitement des eaux, des bureaux d’études et de recherche, des constructeurs d’usines de production d’eau potable et de dépollution, des industries utilisatrices d’eau (toute entreprise de tout secteur), des fabricants d’équipements et de produits destinés au traitement des eaux, des administrations du domaine de l’eau, etc.

Les métiers qu’il peut exercer sont, par exemple, technicien d’exploitation eau potable, technicien d’exploitation assainissement, technicien d’exploitation d’eaux industrielles, technicien contrôleur en assainissement collectif et non-collectif, technicien d’études techniques, technicien d’études de projets, technicien de mise en route d’installations industrielles, technicien surveillant de travaux eaux potable et assainissement, technicien d’études en hydraulique urbaine, etc.

Quel est le programme du BTS métiers de l’eau ?

Première année Horaire hebdomadaire Seconde année Horaire hebdomadaire
Culture générale et expression 2 h 2 h
Langue vivante étrangère 1 2 h 2 h
Mathématiques 2 h 1 h
Physique-chimie 3 h 2 h
Biochimie, biologie et microbiologie des eaux 3 h 2 h
Économie-gestion 1,5 h 2 h
Génie des procédés de traitement des eaux 9 h 9 h
Hydraulique 2,5 h 3 h
Automatique, contrôle-régulation et télégestion, électrotechnique 5 h 5 h
Accompagnement personnalisé 2 h
Tutorat du projet technique 2 h
Total 32 h 30 h
Enseignement facultatif :
Langue vivante étrangère 2 1 h 1 h

En plus de ces enseignements, il faut compter 12 à 13 semaines de stage obligatoires sur les deux années, réparties comme suit : cinq à six semaines en première année et six à sept semaines en seconde année. Bien sûr, ce BTS peut être également suivi en alternance.

Quels sont les bacs ou spécialités à privilégier pour intégrer un BTS métiers de l’eau ?

Tous les types de baccalauréats sont possibles pour entrer dans ce BTS :
général (avec plutôt des spécialités mathématiques, physique-chimie, sciences de l’ingénieur, etc.) ;
technologique : STL (sciences et technologies de laboratoire) essentiellement ;
professionnel, mentions gestion des pollutions et protection de l’environnement ou procédés de la chimie, de l’eau et des papiers-cartons.

Les inscriptions s’effectuent via la plateforme Parcoursup et la sélection se fait sur dossier (CV, projet motivé). Il arrive parfois que des tests et un entretien de motivation complètent le processus.

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BTS métiers de l’eau ?

Parmi les pré-requis attendus de la part des candidats à l’entrée en formation, on peut citer un intérêt pour les technologies concernant la production, le traitement, la collecte et la distribution des eaux et le suivi d'installations ou de chantiers dans les structures publiques ou privées, des compétences dans les disciplines scientifiques et technologiques (biotechnologies, sciences et techniques industrielles, physique-chimie, mathématiques, etc.). Mieux vaut également être doté des compétences relationnelles permettant d'assurer l’animation d'équipes et de projets et d’une bonne expression écrite et orale, dans la perspective d'animation d'équipes et de projets.

Études : que faire après un BTS métiers de l’eau ?

Si le BTS métiers de l’eau a pour objectif l’insertion professionnelle, il est possible de continuer ses études en intégrant une licence professionnelle mention génie des procédés pour l’environnement ou mention métiers de la protection et de la gestion de l’environnement ou encore mention qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement, par exemple. Autre voie : intégrer une prépa ATS (adaptation technicien supérieur) en biologie ou en ingénierie industrielle qui sert de passerelle pour rejoindre une école d’ingénieurs du secteur.

Quelle différence entre le BTS métiers de l’eau et le BTSA gestion et maîtrise de l’eau (Gemeau) ?

Si le BTS métiers de l’eau est délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur comme tous les BTS, le BTSA (BTS agricole) gestion et maîtrise de l’eau (Gemeau) est proposé par le ministère de l’Agriculture. Le BTS métiers de l’eau permet d’exercer dans l’industrie là où son jumeau, le BTSA Gemeau mène au secteur de l’agriculture, au service d’organisations professionnelles agricoles ou d’exploitations en devenant conseiller agricole ou encore garde-chasse/pêche/littoral/rivière dans les parcs nationaux.

Contenus supplémentaires

A la Une BTS

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !