BTS notariat

Par Véronique Curely, publié le 14 Mars 2014 - Mis à jour le 20 Novembre 2020
3 min

Pour le BTS notariat, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019 et du Service interacadémique des examens et concours (SIEC) 2020. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

Où se former au BTS notariat ?

Pour trouver votre futur établissement :
– consultez notre annuaire des formations
– pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

Lire aussi

Quels chiffres clés retenir à propos du BTS notariat ?

Si désormais les filières de bac n’existent plus au profit de spécialités qui permettent de construire un bac "à la carte", l’origine des admis ci-dessous vous donne des idées sur les spécialités à privilégier au lycée dès la classe de première. Vous pouvez ainsi faire le choix de spécialités dans des domaines similaires aux matières principales des anciennes séries.

  • Nombre d'établissements : environ 70
  • Origine des admis en 2019 : 38,8 bac ES, 25,3% bac STMG, 20,6% bac L, 6,8% bac S, 3,5% bac pro, 0,9% bac ST2S, 0,2% bac STI2D, 0,2% bac STHR, 0,1% bac STL, 0,1% bac S2TMD, 3,2,% autres
  • Taux de réussite : NC

Lire aussi

Quel est le programme du BTS notariat ?

1re année :

  • Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (3 h) ; langue vivante étrangère (3 h) ; environnement économique et managérial du notariat (3 h) ; droit général et droit notarial (8 h) ; techniques du notariat (10 h) ; activités professionnelles appliquées (3 h) ; accès en autonomie au laboratoire informatique et communication (3 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante (2 h)
  • Volume horaire total par an : 840 h

2e année :

  • Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (3 h) ; langue vivante étrangère (3 h) ; environnement économique et managérial du notariat (3 h) ; droit général et droit notarial (8 h) ; techniques du notariat (10 h) ; activités professionnelles appliquées (3 h) ; accès en autonomie au laboratoire informatique et communication (3 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante (2 h)
  • Volume horaire total par an : 840 h
  • Stage en entreprise : 12 semaines

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du BTS notariat

Lire aussi

Quels sont les débouchés du BTS notariat ?

Selon l’organisation, la taille et l’environnement économique et social de l’Office notarial, ce technicien peut accomplir l’ensemble des tâches dans le cadre d’une véritable polyvalence et suivre, ainsi, le dossier depuis le premier contact avec le client jusqu’à son archivage.

Il peut également se consacrer exclusivement à la production d’actes dans une structure dotée de services effectuant toutes les opérations postérieures à la signature mais aussi traiter des dossiers relevant de l’ensemble des domaines d’activités d’un notaire ou bien développer une expertise dans un domaine particulier.

Le titulaire du BTS notariat exerce principalement son activité professionnelle au sein d’un office notarial. Il peut également engager ou poursuivre un parcours professionnel au sein d’autres organisations, liées ou non au notariat, telles que les chambres départementales des notaires, les conseils régionaux des notaires, pour les centres de recherches, d’information et de documentation notariales (CRIDON), le conseil supérieur du notariat (CSN) ou encore un centre de gestion agréé, un service juridique d’entreprises, une collectivité territoriale, une agence immobilière ou un promoteur immobilier.

  • Exemples de métiers : collaborateur(trice) de notaire
  • Poursuite d'études : licence professionnelle métiers du notariat

Lire aussi