1. BTS photographie
Boîte à outils

BTS photographie

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS photographie, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2016. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS photographie

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS photographie

- Nombre d'établissements : environ 10

- Origine des admis en 2017 : 19,8 % bac S, 16,7 % bac pro, 15,1 % bac ES, 13 % bac L, 5,2 % bac STD2A, 4,2 % bac STMG, 1 % bac STL, 1 % bac STI2D, 24 % autre

- Taux de réussite : 70,5 %

LE PROGRAMME du BTS photographie

1re année :

- Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (2 h) ; culture photographique et visuelle (2 h) ; anglais (2 h) ; sciences appliquées (3 h) ; gestion et droit (4 h) ; technologie sensitométrie (5 h) ; technologie équipements (5 h) ; prise de vue (5 h) ; traitement de l'image (5 h)

- Volume horaire total de la 1re année : 891 h

2e année :

- Volume horaire hebdomadaire : culuture générale et expression (2 h) ; culture photographique et visuelle (3 h) ; anglais (2 h) ; sciences appliquées (3 h) ; gestion et droit (4 h) ; technologie sensitométrie (4 h) ; technologie équipements (4 h) ; prise de vue (6 h) ; traitement de l'image (6 h)

- Volume horaire total de la 2e année : 986 h

- Stage en entreprise : 3 périodes de 5 semaines maximum

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTS photographie (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTS photographie

Le titulaire de ce BTS est capable de réaliser des prises de vue, en studio et en extérieur, de développer les clichés, d’élaborer et de retoucher des images numériques. Il peut également vendre du matériel et des services photographiques.
Il exerce comme photographe, en agence ou indépendant, ou dans un laboratoire de traitement photographique. Il peut également travailler dans un commerce, en tant qu’artisan commerçant, ou dans une grande surface spécialisée.

- Exemples de métiers : photographe - reporter-photographe

- Poursuite d'études : école nationale supérieure de la photographie d'Arles (ENSP), diplôme de l'ENS Louis Lumière section photographie, licence professionnelle (métiers de la médiation par des approches artistiques et culturelles, métiers de l'information : archives, médiation et patrimoine, communication et valorisation de la création artistique...)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.