BTSA GPN - gestion et protection de la nature

Par l'Etudiant, publié le 02 Mai 2022
5 min

Le BTSA GPN permet d’accéder à des emplois variés dans le champ des métiers de la nature, de l’environnement et de la biodiversité. Le titulaire de ce BTSA contribue à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement Pour être certain de votre choix, l’Étudiant décortique pour vous les matières enseignées, les qualités pour réussir au mieux dans la formation, les métiers accessibles et les poursuites d’études possibles avec le BTSA GPN.

Présentation du BTSA GPN (gestion et protection de la nature)

Le BTSA est un diplôme en deux ans post-bac, résolument concret, destiné à une intégration rapide sur le marché du travail. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de continuer ses études un an ou plus.

Le BTSA GPN* apporte des compétences en comptabilité. Il permet à son titulaire de gérer la facturation, d’analyser et de suivre les comptes clients et fournisseurs, de gérer les litiges et justifier les anomalies, de participer aux arrêtés des comptes mensuels et annuels, de saisir les écritures courantes, de gérer des règlements, les notes de frais, d’apporter un appui logistique aux réunions, de participer à la gestion de la paie, de créer et mettre à jour des bases de données (articles, clients, fournisseurs).

* La spécialité GPN est en cours de rénovation. Le référentiel de diplôme rénové sera mis en œuvre pour la promotion entrant en formation à la rentrée scolaire 2024 (session d’examens 2026).

Lire aussi

Tous les établissements pour préparer un BTSA gestion et protection de la nature

Débouchés : quels métiers exercer avec un BTSA GPN (gestion et protection de la nature) ?

Le titulaire du BTSA GPN peut exercer dans le privé, le public, le secteur associatif, dans une multitude d’entreprises du secteur "nature, paysage, biodiversité" : les parcs naturels nationaux et régionaux, les réserves naturelles, travailler dans un service de collectivité territoriale, un syndicat mixte, une entreprise paysagiste, une entreprise de génie écologique…

Il accède à un certain nombre de métiers recherchés comme garde (nature, chasse, pêche …) soit celui d’animateur nature, d’agent d’entretien des espaces naturels, de technicien rivière, de technicien cynégétique, de garde naturaliste, de technicien naturaliste, de chef d’équipe d’entretien du milieu naturel, animateur socioéducatif.

Lire aussi

Quel est le programme du BTSA GPN (gestion et protection de la nature) ?

Compétences du tronc commun des BTSA :

1– S’inscrire dans le monde d’aujourd’hui

  • Saisir les enjeux de la réalité socio-économique
  • Se situer dans des questions de société
  • Argumenter un point de vue dans un débat de société

2– Construire son projet personnel et professionnel

  • S’engager dans un mode de vie actif et solidaire
  • S’insérer dans un environnement professionnel
  • S’adapter à des enjeux ou des contextes particuliers
  • Conduire un projet

3– Communiquer dans des situations et des contextes variés

  • Répondre à des besoins d’information pour soi et pour un public
  • Communiquer en langue étrangère
  • Communiquer avec des moyens adaptés

Compétences professionnelles spécifiques du BTSA gestion et protection de la nature

4– Réaliser une expertise naturaliste

  • Élaborer une stratégie de mise en œuvre de protocoles
  • Recueillir des données écologiques à partir d’un protocole sur une base cartographique géoréférencée
  • Produire un diagnostic de synthèse

5– Conduire une opération de gestion environnementale

  • Choisir des stratégies opérationnelles en fonction du contexte
  • Organiser des actions de gestion de la nature
  • Coordonner la mise en œuvre des opérations de génie écologique

6– Concevoir une médiation scientifique et d’éducation à l’environnement

  • Concevoir des projets de médiation scientifique dans le cadre d’activités d’EREDD, d’éducation relative à l’environnement et au développement durable
  • Réaliser des prestations d’animation scientifique
  • Coordonner l’accueil du public en sécurité

7– Monter un projet de gestion environnementale et de valorisation de la nature

  • Monter un projet professionnel
  • Opérationnaliser les différentes phases d’un projet professionnel
  • Évaluer globalement le déroulement d’un projet professionnel

8– Contribuer au dialogue territorial

  • Réaliser un diagnostic territorial
  • Participer à un processus de concertation
  • Communiquer sur un projet sensible en situation de conflit

À ces matières s’ajoutent 12 à 16 semaines de stage sur les deux années. Ce BTSA peut aussi être suivi en alternance.

Quels bacs ou spécialités privilégier pour intégrer un BTSA GPN (gestion et protection de la nature) ?

Tous les types de bacheliers peuvent entrer en BTSA gestion et protection de la nature : titulaires d’un baccalauréat technologique STAV ou STI2D, d’un baccalauréat professionnel gestion des milieux naturels et de la faune ou encore forêt, baccalauréat général avec des spécialités scientifiques : physique-chimie, SVT, mathématiques… Les inscriptions se font sur Parcoursup et la sélection s’effectue dans un premier temps sur dossier. Un entretien de motivation complète souvent le processus, parfois aussi quelques tests.

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BTSA GPN (gestion et protection de la nature) ?

Il faut bien sûr s'intéresser aux métiers de la gestion de la nature, au management des organisations et aux montages financiers pour s'engager dans des projets collectifs, disposer de compétences dans les disciplines scientifiques, technologiques ou professionnelles pour interpréter et produire des diagnostics et expertises naturalistes, avoir une bonne culture générale de la gestion des milieux naturels, faire preuve de créativité pour élaborer des plans de valorisation des espaces et concevoir des actions d'animation et d'éducation à l'environnement auprès de publics variés. Plus généralement, il est nécessaire de disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale pour communiquer.

Études : que faire après un BTSA GPN (gestion et protection de la nature) ?

Le titulaire du BTSA gestion et protection de la nature peut poursuivre ses études en licence professionnelle mention métiers du tourisme : communication et valorisation des territoires, par exemple, ou rejoindre une école d’ingénieurs via une classe préparatoire ATS en biologie ou encore en troisième année de licence générale mention science de la vie et de la terre.

Contenus supplémentaires

A la Une BTS

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !