DUT et BTS : le processus de recrutement

Par Thomas Fourquet, publié le 07 Mai 2013
3 min

Selon que vous souhaitez vous inscrire en DUT ou en BTS, la marche à suivre est différente. Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.

Depuis la mise en place du système Admission Postbac, le recrutement des BTS et DUT s'est harmonisé, puisqu'il passe par un portail commun avec les autres formations. Néanmoins, il faut signaler certaines différences dans les critères d'admission.

BTS : un recrutement très local

Les STS étant dans leur grande majorité rattachées à des lycées, la plupart des élèves admis proviennent de l'établissement. Toutefois, "la procédure Admission Postbac a quelque peu changé les choses", note Laurent Dequaire. En centralisant les choix de formation, elle a augmenté la proportion de candidatures externes.

Les critères de recrutement sont principalement l'intérêt du candidat pour les matières enseignées et l'assiduité en cours. Mentionnez également vos stages ou petits boulots éventuels dans votre dossier de candidature, car dans ces formations très pratiques, l'expérience de terrain est appréciée ! En venant de terminale S et avec des bulletins de notes honorables, les BTS scientifiques vous sont donc très accessibles.

DUT : une sélectivité variable

La plupart des IUT demandent une lettre de motivation dans le dossier de candidature. Quelques conseils : mettez l'accent sur votre capacité de travail, la manière dont la formation que vous convoitez s'insère dans votre projet professionnel. Enfin, il est conseillé de ne postuler qu'à une formation par établissement.

Les DUT scientifiques étant relativement moins demandés que d'autres formations technologiques comme le commerce et la vente, il est plus facile d'y accéder. Il faut néanmoins présenter un bon profil scientifique. "Nous faisons le rapport de la moyenne de l'élève dans les matières scientifiques avec la moyenne de sa classe. Il doit être dans le quart supérieur", précise Emmanuel Bergeret, maître de conférences en microélectronique dans le DUT GE2I (génie électrique et informatique industrielle) de l'université Aix-Marseille 3.

Toutefois, les notes ne font pas tout : "Au sein de l'IUT Lumière-Lyon 2 que je dirige, nous regardons davantage l'expérience et la motivation des candidats que leurs notes", souligne Michel Le Nir.

À lire, aux éditions l'Étudiant
Bien choisir son DUT ou son BTS
 

À consulter aussi

L'après bac S en pratique
Bac S : La spécialité choisie au lycée est-elle déterminante pour la suite ?
Qui peut m'aider dans mon orientation postbac ?

Où étudier après un bac S
Quelles sont les classes prépas ouvertes aux bacheliers S ?
S'orienter après un bac S : l'université
Bachelier S : où poursuivre mes études après un DUT ou un BTS ?
Quelles sont les écoles accessibles directement après un bac S ?

Le médical et le paramédical
Bachelier S : que faire pour devenir infirmier, kiné ou exercer une autre profession paramédicale ?
Bachelier S : comment intégrer les formations aux métiers paramédicaux ?

Les filières
Comment intégrer une école de commerce avec un bac S ?
Un bac S m'ouvre-t-il d'autres voies que "santé", "commerce" ou "ingénieur" ?
Quelles formations mènent aux métiers de l'informatique ?
Travailler dans l'environnement : quelles études après un bac S ?
Bac S : comment faire pour entrer à Sciences po ?

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !